La Haute-Loire passe en vigilance Sécheresse

Par Nicolas Defay mer 25/05/2022 - 15:00 , Mise à jour le 25/05/2022 à 15:00

En raison de la situation hydrologique d’une grande partie des cours d’eau du département, le préfet a pris, par un arrêté préfectoral du 25 mai 2022, la décision de placer la Haute-Loire en état de « vigilance sécheresse ».

La préfecture de la Haute-Loire communique :

"Cette décision est la conséquence d’un début d’année marqué par des températures plus douces que les moyennes habituellement observées et par un déficit pluvieux important.

La mesure résulte par ailleurs de la décision de baisser l’objectif de soutien d’étiage de la Loire à Gien à la valeur de 48m3/s, prise par la préfète de la région Centre Val de Loire, coordonnatrice du bassin Loire-Bretagne, au regard des situations hydrologique et climatique dans la région. Cette décision affecte en effet les arrêtés cadres départementaux, qui définissent, au niveau du départemental le cadre d’intervention pour faire face à un épisode de sécheresse".

Photo par DR

Ci-dessous, l'arrêté préfectoral du 25 mai 2022 :

"Chaque citoyen se doit de faire preuve de civisme"

"Cette situation ne se traduit pas à ce stade par des restrictions particulières sur les usages de l’eau. Toutefois, les citoyens sont appelés à adopter une gestion économe de l’eau (remplissage des piscines, arrosage, bains, lavages divers...) que cette dernière provienne de prélèvements dans les cours d’eau ou des réseaux de distribution d’eau publics.

Chaque citoyen se doit de faire preuve de civisme afin d’éviter de porter atteinte à la ressource en eau, bien précieux pour tous les usagers. Enfin, les gestionnaires d’unités de distribution d’eau potable sont invités à surveiller précisément la situation de leur ressource en eau".

Si l’absence de précipitations venait à se poursuivre, un nouvel arrêté de restrictions pourrait être pris dans les jours ou semaines à venir

Photo par DR

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

de

mer 25/05/2022 - 20:53

Je parlais du prix de l'eau avec un ami dans ma commune pour qui le prix du m3 est plus élevé que pour moi. Vivant seul, il consomme moins que moi mais le coût des abonnements renchérit pour lui le prix de l'eau.
Bonne nouvelle pour les propriétaires de piscine privée, au-dessus de 250 m3 le coût du m3 est moins élevé. Pourtant, quand un produit est rare, les tarifs ne baissent pas quand les quantités augmentent.
L'eau: ressource rare ou conflit d'usage? That is the question.

mi

mer 25/05/2022 - 19:20

Pour commencer , il faut interdire le remplissage des piscines privées  C'est un luxe absurde dans notre région pour à peine deux mois d'utilisation !!!!

fa

mer 25/05/2022 - 18:08

Comme d' habitude c' est au particulier a faire des efforts et la mairie du puy qui a brisé une canalisation d'une source naturel au quartier de la Vaysse a Taulhac pour la remplacer par l' eau du réseau public depuis 1994 et qui coule 24h/24 et toute l' année ... bonjour le gaspillage et la préfecture avisé par courrier a répondu ne pas être concerné... en faite tout le monde s' en fout