La "Grande guerre" aux archives départementales de la Haute-Loire

Par N.De ven 12/08/2022 - 13:00 , Mise à jour le 12/08/2022 à 13:00

Cette exposition s'intitule "Il y a 100 ans, quelques éléments sur l’après-guerre en Haute-Loire" et est présentée en accès libre aux horaires d'ouverture du public. Elle sera également visible à l'occasion des Journées européennes du patrimoine.

L'exposition présentée aux Archives départementales de la Haute-Loire revient sur différents aspects liés au retour des hommes en Haute-Loire et aux morts pour la France, dans la décennie qui a suivi la fin de la Première Guerre mondiale. Elle est composée d'une sélection de panneaux issus de l’exposition « Haute-Loire 1919-1928 : retours du front et société » conçue et portée en 2019 par l’ACROGEC (Association pour la création, la réalisation, l’organisation et la gestion des expositions du Centenaire) en collaboration avec les Archives départementales de la Haute-Loire, l’Atelier Canopé du Puy-en-Velay et l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre.

Fruit d’un important travail de recherche, cette exposition très riche et très dense était le dernier volet de la série organisée chaque année, depuis 2014, dans le cadre des commémorations nationales du Centenaire de la Première Guerre mondiale : elle est consacrée aux 10 années de l’immédiat après-guerre. Œuvre d’un collectif engagé, composé d’archivistes, de collectionneurs et d’historiens locaux, « Retours du front et société » n’aura malheureusement pas pu être vue comme les auteurs l’auraient souhaité. La période d’exposition initiale, poursuivie jusqu’en janvier 2022, a en effet été entrecoupée de fermetures et restrictions d’accès aux locaux, liées à la crise sanitaire.

Heureusement le catalogue supervisé par Martin de Framond, ancien directeur des Archives de la Haute-Loire, permet de garder trace de ce remarquable travail et d’inciter les différentes institutions qui le souhaiteraient, qu’elles soient scolaires ou culturelles, à emprunter tout ou partie de l’exposition. C'est le choix que font aujourd'hui les Archives départementales de la Haute-Loire. La sélection présentée permet de revenir sur certains bouleversements de la société et d’illustrer quelques évènements locaux. Elle est aussi le prétexte de faire un focus sur les monuments aux morts de la Haute-Loire, inaugurés pour la plupart, comme partout en France, entre 1921 et 1923. Il y a un siècle, en 1922, les cérémonies d’inauguration de monuments à la gloire des soldats, pour la Victoire et pour la Paix, étaient nombreuses en Haute-Loire.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire