La Foire de Solignac a eu la "patate" !

Par Géraldine LASHERME lun 18/10/2021 - 12:00 , Mise à jour le 18/10/2021 à 12:00

Belle réussite ce dimanche à Solignac !  La 26ème édition de la désormais traditionnelle "Foire à la Patate" a connu une très belle affluence du public, de quoi ravir les 9 producteurs locaux de pommes de terre présents, auxquels s'étaient joints 5 autres producteurs locaux.

"C'est une belle affluence aujourd'hui, nous sommes contents ! ". Yves Brenas, l'un des responsables en charge de l'organisation de l'évènement , ne cache pas son enthousiasme en fin de matinée. Il faut dire qu'il a de quoi être satisfait lorsqu'on regarde les nombreux chalands répartis autour des stands de producteurs. Certains de badiner, mais la plupart sont là pour acheter ! 

Le saviez-vous ?

La Bonnotte, cultivée sur l'île de Noirmoutier en Vendée, est la variété de pomme de terre la plus chère au monde.Tellement fragile qu'elle ne peut être plantée et récoltée, courant mai, qu'à la main. Et une fois ramassée, elle ne se conserve qu'entre 3 et 6 jours...

M. Teyssier, le maire de la commune, est là lui aussi . "C'est une bonne édition. C'est un rendez-vous établi, beaucoup de gens du Bassin du Puy viennent ici chaque année. Dans une volonté de sécuriser au maximum cette 26ème, nous avons choisi de déplacer notre Foire du centre-ville vers la salle polyvalente. Et les gens ont suivi !"  Reine de la journée, la pomme de terre n'est néanmoins pas la seule à s'exposer à Solignac. Pommes, poires, noix, tresses d'ail, jusqu'à la crème de châtaignes, il y en a pour tous les goûts. Tout ça au rythme des nombreuses animations proposées par "Solignac Animation" : la Banda de Vorey assure l'ambiance de fête, les jeux en bois permettent aux enfants comme aux plus grands de passer un excellent au moment. Et puis le magicien Maxime Delforges, vice-champion du monde de magie, accueilli par Patrick Sébastien dans son "plus grand cabaret du monde" , devant qui tout le monde écarquille les yeux lorsqu'il joue de ses mains pour transformer, ou faire disparaitre des objets... 

"Environ 50 tonnes de patates vendues dans la journée"

Ce sont 10 bennes ou remorques, remplies de marchandises, qui sont stationnées sur le parking. Environ 50 tonnes de pommes de terre sont vendues ici chaque année. 9 producteurs de pommes de terre ont choisi de venir proposer ici leurs produits à la vente, dont 4 affichent la mention "agriculture biologique".

C'est le cas de Gérard Chapelle, associé à 2 autres producteurs au sein de la GAEC de l'Alambre, située sur la commune des Estables. Depuis 23 ans, il produit du Bio, il nous confie avoir été le premier producteur en Bio à venir à Solignac, il y a plus de 20 ans. Il est venu cette année proposer 3 variétés à la Foire: la Charlotte, la Désirée et la Spunta." La production cette année a été très différente selon les variétés , nous dit-il . A total, sur les 9 variétés que nous proposons à la GAEC, c'est donc une année moyenne".

A l'origine, il y a 8000 ans , la pomme de terre poussait à l'Etat sauvage dans la Cordillière des Andes. A partir du 13è siècle, les Incas la cultivent sous le nom de "Papa". Et c'est en Ardèche, vers le milieu du 16ème siècle, qu'est cultivée la première "Truffole", nom donné au plant qui produit les tubercules ! A l'origine considérée comme toxique, la patate était réservée à l'alimentation des animaux.Jusqu'à ce qu'un certain Parmentier n'use de sa ruse pour la faire adopter...

La France est le 2ème producteur de patates en Europe, avec 6 millions de tonnes / an , juste derrière l'Allemagne.220 variétés de pommes de terres sont officiellement répertoriées en France. Chaque français consomme en moyenne 50kg de patate / an.

Un peu plus loin, nous rencontrons Benjamin Gaillard, producteur au Malzieu, près de Landos. Contrairement à M Chapelle, lui a choisi le système d'agriculture traditionnelle. Ses productions, il les propose aussi en vente directe, et au magasin de producteurs l'Etable, à Costaros. En plus de la pomme de terre, il cultive des céréales , lentilles, blé, orge, ainsi que quelques légumes plein champ. On remarque que la caisse des poireaux devant nous est quasiment vide en cette fin de matinée... Poireaux, pommes de terre, y'aurait-il comme une odeur de soupe dans l'air ? C'est la 4ème fois qu'il est présent à Solignac. Dans sa remorque, derrière son tracteur, ce sont 8 tonnes de patates qu'il espère écouler, pour 6 espèces différentes. "Ce qu'on me demande le plus , ce sont les Mona Lisa, et les Désirée , car ce sont des espèces polyvalentes." Lui aussi se satisfait de la belle affluence de cette matinée, et des bonnes affaires en cours. Il note toutefois pour sa part une légère baisse de la demande : " à mon avis, les gens qui produisent eux mêmes ont eu de très belles récoltes cette année, alors ils n'ont pas besoin de venir en chercher chez nous... Mais ça reste une très belle année !". Tout est ainsi résumé. Rendez-vous l'an prochain pour la 27ème ! 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés