Tous

Brioude

La finale départementale de labour a tracé son sillon à Brioude

jeu 18/08/2016 - 21:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Quinze ans que Brioude n'avait pas accueilli la finale départementale du concours de labour. Alors, pour que l'événement reste dans les mémoires et permette au grand public de connaître un peu mieux le monde agricole, les JA du Brivadois ont mis les petits plats dans les grands, dimanche 14 août. Au menu de ce Brivalabour 2016, une exposition de matériel agricole, une tombola, un circuit de mini-motos, des structures gonflables, des vols en hélicoptère, des balades en calèche ou à dos de poney, du bubble-bump, du toro-piscine, une soirée dansante et des repas. De quoi attirer au Breuil les initiés comme les néophytes. Et ces derniers ont pu découvrir que le labour, ça ne s'improvise pas.

----En planche. Le labour en planche s'effectue sur une parcelle rectangulaire avec une charrue simple qui retourne la terre d'un seul côté. Le travail est fait dans un seul sens et il faut tourner autour de la parcelle. Le podium. 1er : Romain Vigouroux (canton de Pradelles - 68 points). 2e : Clément Vaille (canton de Cayres - 65 points). 3e : Rémy Roche (canton de Brioude - 64 points).----- N'est pas champion de labour qui veut
« Je ne pensais pas que c'était si compliqué », a avoué Marie-Hélène, venue en famille. « Je croyais qu'il suffisait d'avancer droit ». Initialement attirée au Breuil par les animations proposées aux enfants, elle s'est prise au jeu, surprise de voir les laboureurs, dans la catégorie « à plat » comme dans celle dite « en planche », se coucher à même le sol, mètre ruban à la main, pour préparer au mieux leur prestation.

Au volant de leur tracteur, qu'il s'agisse d'un vieux 53 chevaux sans cabine équipé d'une charrue 2 socs ou d'un impressionnant 150 chevaux tirant une 4 socs, les 27 participants issus des sélections cantonales ont fait preuve de la même résolution à effectuer un labour parfait. A commencer par la raie d'ouverture. « Elle doit être bien rectiligne, bien retournée, bien émiettée en surface », ont indiqué les membres du jury, qui ont ensuite pris en compte l'homogénéité, la profondeur du sillon, l'absence de chaume en surface, la longueur des raies ou encore l'apparence générale du labour.

----A plat. Le labour à plat est réalisé sur une parcelle trapézoïdale avec une charrue réversible permettant de jeter la terre du même côté quel que soit le sens du travail. A chaque extrémité du champ, la charrue est retournée. Le podium. 1er : Aurélien Vidal (canton de Pradelles - 79 points). 2e : Florian Bleu (canton de Saint Paulien - 77 points). 3e : Bastien Ramousse (canton de Craponne - 70 points).-----  Le canton de Pradelles au top !

Au terme d'un examen rigoureux, le jury a distingué les représentants du canton de Pradelles, à plat comme en planche. Aurélien Vidal et Romain Vigouroux iront ainsi défendre les couleurs de la Haute-Loire à Boucé, dans l'Allier, où se tiendra la finale régionale le 4 septembre. Qui sait, peut-être tiendront-ils la dragée haute aux grands champions de l'Ain pour pouvoir disputer la finale nationale des 9, 10 et 11 septembre.

I.A.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire