À la découverte des chibottes

mar 05/08/2014 - 00:38 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:23

Lundi 4 août à 20h30, une quinzaine de personnes se sont rassemblées sur le parking des Chibottes à Vals-près-le-Puy pour participer à la visite " Les Chibottes aux lampions ". Organisée par le Pays d'Art et d'Histoire, la balade d'une durée de deux heures est une occasion d'en apprendre plus sur les chibottes mais aussi sur les construction en pierres sèches.

Murailler, kezako ?
François-Christophe Januel est artisan Murailler depuis huit ans. Ce lundi, il a assisté Gérard Mazoyer, guide conférencier, au cours de la visite. Monsieur Januel a participé à la rénovation de trois chibottes sur le site. Il nous a expliqué : " C'est un métier pour lequel il n'y a pas de formation mais on l'apprend en deux ans environ. Pour moi la chibotte est la partie noble mais les murs de soutainement sont très importants ". Passionné, il raconte : " Les murs en pierres sèches ont un vrai rôle. Par exemple, ils servent pour avoir une bonne hydromètrie : chaque mur permet à l'eau de s'infiltrer au lieu de s'écouler ".

Découvrir les secrets des chibottes
Gérard Mazoyer a guidé les randonneurs d'un soir au travers du sentier en donnant des informations sur les formations géologiques, la biodiversité du vallon, les perspectives d'avenir notamment agricoles mais aussi et surtout les secrets des chibottes. Très rapidement, les marcheurs se sont pris au jeu. La plupart n'habitent pas très loin et le guide déplore l'absence des touristes : " En général, ils font les visites incontournables comme la Cathédrale mais ils ne pensent pas forcément à venir ici, c'est dommage, surtout pour les personnes qui restent quelques temps ".
 
Tous ravis
Parmi les curieux venus se promener autour des chibottes lampions à la main, nous avons rencontré Michelle. Elle a travaillé autour du projet de rénovation de Chibottes pendant quelques temps. Elle nous explique donc l'objet de sa présence : " Je suis venue avec des amis, pour leur faire découvrir le sentier. Personnellement, je viens souvent. C'est très beau, très agréable ". Rapidement, Michelle et les autres visiteurs se sont laissés conter l'histoire des chibottes, n'hésitant pas à poser beaucoup de questions.

L'expérience est renouvellée dimanche 21 août dans l'après-midi à l'occasion des journées du Patrimoine.

Plus de renseignement et programme :  http://www.ot-lepuyenvelay.fr

E.J. 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire