La CGT se bat pour le redémarrage des Céramiques de Couteuges

Par NDe jeu 27/05/2021 - 10:00 , Mise à jour le 27/05/2021 à 10:00

Le syndicat majoritaire met en évidence la concentration de ses forces vives pour que l'emblématique site de Céramique de Haute-Loire, implanté à Couteuges, se remette à produire.

Les informations ci-dessous sont issues du communiqué de presse de la CGT 43 :

"La crise sanitaire met en évidence l’échec du développement industriel actuel qui repose sur la mise en concurrence les travailleurs entre eux, où qu’ils soient sur la planète. Les grands groupes profitent des crises pour anticiper, voire accélérer, les plans de destructions d’emplois.

La CGT demande que l’argent public, et notamment le plan de relance, soit contrôlé et utilisé pour l’intérêt général et particulièrement la réindustrialisation et le maintien ou la création d’emplois sur le territoire.

Depuis des années, la CGT avec les salariés de l’usine de fabrication de carrelage de Paulhaguet (ex Carofrance...) s’est battue pour préserver le site de production, le savoir-faire et les emplois indispensables à l’aménagement du territoire. Ce secteur durement touché ces dernières années par la destruction d’emplois (Copirel...) doit revivre et voir l’usine de céramique de Couteuges redémarrer.

Les salariés, forts de leur savoir-faire, doivent pouvoir reprendre une activité de fabrication de carrelage

C’est pourquoi la CGT 43 est prête à soutenir un plan de relance permettant aux salariés et à l’usine de reprendre l’activité de fabrication de carrelage sur le site de Couteuges. Le plan de relance et la réindustrialisation ne doivent pas être que des slogans, mais bien du concret, donc un vrai plan de rupture avec les politiques menées jusqu'à présent. Développer l’industrie est indispensable pour l’aménagement du territoire et pour relever le pays".

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire