La 3e Auvergnate Extreme dans les starting-blocks

mer 07/10/2015 - 18:27 , Mise à jour le 07/10/2015 à 18:27

Trente obstacles attendent les sportifs de l’Auvergnate Extrême. Ils ont signé pour le meilleur et surtout pour le pire, mais dans la bonne humeur. Les déguisements sont d’ailleurs les bienvenus.
 

Deux jours de sport et de boue 

« Tout est prêt ! » Et la grosse nouveauté de cette 3e édition, c’est la durée. Deux jours seront consacrés à l’événement, contre un seul les années précédentes. La journée de samedi et dimanche après-midi seront réservées aux amateurs et le dimanche matin sera dédié aux compétiteurs (manche pour le championnat de France). Deux parcours sont proposés, selon la condition physique de chacun, de 8 ou 13 km.

Qualifications pour le championnat du monde

Les 15 tonnes d’obstacles serviront de manche « Année zéro » du championnat de France des courses d’obstacles. Les trois premiers de chaque catégorie homme et femme pourront se rendre au championnat du monde à Cincinnati, aux États-Unis. Seul petit bémol : il a lieu le week-end suivant. Les frais de transport ne sont bien-sûr pas offerts aux compétiteurs.

2 000 inscrits 

La course peut accueillir jusqu’à 4 000 personnes. Pour l’heure, 2 000 sportifs sont d’ores et déjà inscrits. L'an passé, 800 participants avaient pris le départ. Environ 10 % d’entre eux sont des compétiteurs. « Les gens préfèrent venir entre amis et s’amuser », confie David Carbonelli, membre de l’organisation.

Être un sportif complet
Comme chaque année, de nouvelles épreuves attendent les courageux. Pour toutes les franchir, il faut bien-sûr être en bonne condition physique mais pas seulement... Il faudra être un athlète complet pour réussir à passer tous les obstacles : endurance, souplesse, coordination, équilibre, puissance et, évidemment, détermination. Chaque épreuve non franchie coûtera une pénalité de deux minutes aux sportifs des 13 km (parcours chronométré).

 

Allez, un petit tuyau pour la route : des trucs et astuces sont disponibles en bas de la page des obstacles sur le site de la course.

M.P. et E.J.

Les obstacles qui attendent les sportifs cette année :

Reportage vidéo de Maxime Pitavy

Les articles des éditions précédentes :

 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire