JP Vigier, élu Secrétaire général de l’Association nationale des élus de la montagne

sam 22/10/2022 - 10:30 , Mise à jour le 22/10/2022 à 10:30

A l’occasion du 38 e Congrès de l’Association nationale des élus de la montagne (ANEM) à Pont-de- Salars (Aveyron), le député de Haute-Loire Jean-Pierre Vigier a officiellement été élu Secrétaire général de l’ANEM.

Ci-dessous, le communiqué de presse complet de Jean-Pierre Vigier ▼

"Vice-président depuis 2 ans, il devient ainsi numéro 2 de l’association, désormais présidée par la députée Pascale Boyer, tandis que la sénatrice Frédérique Espagnac succède à Jean-Pierre Vigier au poste de vice-président.

Ce Congrès, qui a réuni des centaines d’élus des territoires de montagne et de moyenne montagne, a permis d’évoquer de nombreux sujets liés aux thématiques de la santé, de l’emploi, de l’agriculture, de l’accès aux services publics, de l’eau/assainissement ou encore du tourisme.

Jean-Pierre Vigier a, lui, particulièrement insisté sur un sujet qui inquiète de très nombreux élus de nos territoires comme la Haute-Loire : le « Zéro Artificialisation Nette » (ZAN). En présence de Dominique Faure, secrétaire d’État chargée de la ruralité, le député de Haute-Loire a signifié que cette disposition n’est tout simplement pas adaptée aux spécificités de nos territoires ruraux.

En effet, cette mesure, dont la mise en place se fait en 3 périodes et est ensuite déclinée au niveau régional, peut avoir des effets contre-productifs à terme. Dès lors, suite aux travaux du groupe de travail de l’ANEM sur ce sujet, Jean-Pierre Vigier a demandé plusieurs aménagements, au premier rang desquels le report de la mise en œuvre de la première période 2021-2031 et la prise en compte des spécificités des territoires de montagne dans la territorialisation des objectifs du ZAN.

Sur ce sujet particulièrement important, la Ministre l’a assuré de toute son écoute. Ils se rencontreront d’ailleurs très prochainement, avec son cabinet, à Paris. A travers cette fonction au sein de l’ANEM, Jean-Pierre Vigier continue ainsi de promouvoir le développement de nos territoires ruraux, en prenant en compte leurs spécificités dans l’élaboration des politiques publiques".

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire