'Je suis peiné par la dérive ultra droitière de mon ami Laurent Wauquiez'

ven 12/09/2014 - 20:41 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

L'ancien ministre de la défense Hervé Morin était au Puy vendredi dernier, pour défendre sa candidature à la tête de l'UDI (lire).
Quelques jours plus tôt, Laurent Wauquiez avait déclaré son soutien à Nicolas Sarkozy pour briguer la présidence de l'UMP (lire).
Problème : il se retrouve de facto opposé à Alain Juppé, qui prône un rapprochement avec le centre pour faire barrage au FN. Les relations entre l'UMP et l'UDI semblent donc bien mal en point en Haute-Loire.

"J'espère que Laurent va abandonner cette dérive ultra droitière de ses propos"
Dans l'entretien qu'il avait accordé au journal Le Monde la semaine dernière, Laurent Wauquiez avait considéré qu'Alain Juppé avait adopté "la mauvaise stratégie" en proposant une alliance avec le Modem : "c'est une lourde erreur. Les Français balayeront toutes ces stratégies d'état-major. Ils veulent que l'on réponde aux questions de la vie quotidienne et c'est parce qu'ils ne trouvent pas ces réponses dans les partis actuels qu'ils se tournent vers le FN".
Pour le centriste Gérard Roche, la position de la figure de proue politique de Haute-Loire n'est pas de très bonne augure quant aux futures relations des deux partis : "effectivement, sur le fond, actuellement, on a un petit problème à régler et j'espère que Laurent va abandonner cette dérive ultra droitière de ses propos".

"Une pêche électorale auprès des électeurs du Front National" ?
Gérard Roche considère que certaines positions de Laurent Wauquiez, notamment sur l'Europe ou le social, ont mis à mal l'entente qui pouvait exister en Haute-Loire entre le Centre, auquel appartiennent nos deux sénateurs, et l'UMP, à laquelle appartient Laurent Wauquiez (le député Jean-Pierre Vigier y est apparenté).
L'ancien Président du Conseil général ne comprend pas la position du maire du Puy et se demande s'il s'est lancé dans "
une pêche électorale auprès des électeurs du Front National". Il trouve la période difficile et espère que l'ancien ministre fera machine arrière. Nous avons bien évidemment contacté le député UMP, qui ne souhaite pas réagir dans l'immédiat, mais qui pourrait le faire par la suite s'il le juge nécessaire.

Ecoutez ci-dessous le témoignage que le sénateur Gérard Roche nous a livré :

  • Gérard Roche déplore la droitisation du discours de Laurent Wauquiez et exprime "beaucoup de peine". Il considère que ce comportement ne fait que renforcer les thèses du Front National et reconnaît qu'au niveau local, les relations deviennent plus difficiles. Ecouter. {{audio1}}


  • Il tempère cependant en rappelant qu'il y a toujours des sujets de consensus, pour le bien de la Haute-Loire, comme par exemple la réforme territoriale et qu'il est toujours possible de travailler ensemble. Ecouter. {{audio2}}

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire