Isabelle Boulay au théâtre du Puy : ambiance tendue mais émotions garanties

jeu 19/11/2015 - 12:28 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:37

Après l'hommage à Léo Férré de Cali, c'est au tour d'Isabelle Boulay de rendre hommage à Serge Reggiani, en reprenant son répertoire.
Une sélection évoquant la dolce vita avec des chansons telles que L'Italien, Ma fille, Il suffirait de presque rien, Ma solitude et plusieurs autres mémorables succès, dans une formule épurée.
Onze ans après le décès de Serge Reggiani, la chanteuse québécoise a souhaité tirer son chapeau à un homme qui a toujours été pour elle une source d’inspiration et un modèle dans son métier d’interprète.

Un public grisonnant sagement assis pour l'écouter religieusement
Une fois passée l'obstacle de la fouille systématique de chaque sac et que la longue queue de spectateur avançant péniblement vers le guichet était arrivée à son terme, c'est un public grisonnant sagement assis qui a pris place pour l'écouter religieusement. Le théâtre affichait complet et la tension était palpable, les agents de sécurité étaient un peu à cran, et il était difficile de faire des prises de vue pour la presse.
Même dans cette province éloignée de Paris, les attentats avaient légèrement atteint l'enthousiasme et la sérénité du peuple. Impossible de circuler dans les couloirs pour prendre des photos depuis les balcons, même les bruits des déclencheurs des appareils photos de la presse semblaient déranger ce public averti. L'impression que vivement que le concert soit fini, traînait en sourdine...

"L'Hymne à la beauté du monde" pour clore le spectacle
Quant à Isabelle Boulay, vêtue de noire, elle était accompagnée d'un pianiste et d'un guitariste sur scène. Avec des portraits de Serge Reggiani pour tout décor, elle semblait heureuse d'être parmi les français ce soir au Puy-en-Velay.
Compte tenu des événements de vendredi soir, elle a choisi de chanter une chanson de plus à la fin du spectacle, l'oeuvre de Luc Plamondon : "L'Hymne à la beauté du monde". Une façon de marquer sa solidarité avec les français, mais aussi de souligner que la vie continue.

FQ

Photos : © www.aloisephotographie

>> Consulter la galerie photo ici

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire