Interfolk : le festival folklorique fait le plein de nouveautés

Par Macéo Cartal dim 24/07/2022 - 07:30 , Mise à jour le 24/07/2022 à 07:30

Le plus vieux festival d’Auvergne (si, si !) a entamé depuis le 18 juillet sa 58e édition sous le soleil ponot, et ce jusqu’au dimanche 24 juillet. Entre nouveautés et danses venues du monde entier, le Puy-en-velay se transforme le temps d’une semaine en une capitale multiculturelle.

Chili, Madagascar, Pologne, Galisse, Slovénie… Voici une partie du panel culturel que vous croiserez sur le département cette semaine pour le festival Interfolk. D’autres groupes viendront de manière plus ponctuelle, comme par exemple Tahiti ou encore le Brésil.

Même si les hostilités ont démarré depuis le début de semaine (18 juillet), ce mercredi 20 juillet a accueilli la cérémonie d’ouverture officielle de l’événement, place du Martouret, où les troupes de chaque pays sont venues faire une démonstration de leur art. Et déjà, le public semblait conquis par ces danses et chants qui nous paraissent exotiques

 

Défilé, bal participatif... des nouveautés qui donnent un coup de jeune

En 58 ans, le festival a su se réinventer plus d’une fois. Sans toucher à l’âme originelle de l’événement, quelques nouveautés sont à prévoir, comme la mise en place d’un bal en plein air participatif, qui a eu lieu place du Martouret, samedi 23 juillet en fin d'après-midi. « Tout le public du Puy va pouvoir venir danser sur des airs des années 70-80, donc on est sur quelque chose de très intergénérationnel, car quand on regarde des pas de danse actuels, on remarque qu’il y’a de fortes inspirations de danses traditionnelles et folkloriques », explique Maryline Mourgues, directrice du festival.

Le bal participatif a eu beaucoup de succès, notamment auprès des enfants Photo par M.Cartal

Un défilé partant de la tour Pannessac s'est également tenu le samedi, une nouveauté qui a animé tout le puy au son de toutes les nation représentées lors de ce festival.
Pour note, le festival, c’est plus d’une centaine de bénévoles sur la semaine qui font vivre et accompagnent les festivaliers. 

Vous aimerez aussi