Infographie : Comment nos députés ont-ils distribué leur réserve parlementaire?

mar 28/02/2017 - 18:41 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Les députés français disposent chaque année d'une réserve parlementaire d'environ 130 000 €. Une somme qu'ils peuvent distribuer librement pour des projets "d'intérêt global", soit aux associations et collectivités, en sachant que leurs choix seront rendus publics. Le 27 février 2017, l'Assemblée Nationale a publié, dans le détail, la manière dont cette réserve avait été dépensée en 2016.

Comment Jean-Pierre Vigier (Les Républicains, 1ere circonscription de Haute-Loire) et Laurent Wauquiez (Les Républicains, 2eme circonscription de Haute-Loire) ont-ils utilisé cette somme? Réponse en infographie.

>> Le détail des dépenses est à retrouver sur le site de l'Assemblée Nationale




Clément L'hôte

Tout savoir sur la réserve parlementaire
C'est en janvier 2014 que le tableau retraçant l’utilisation de la réserve parlementaire a été mis en ligne pour la première fois sous l'impulsion de Claude Bartolone, alors nouveau président de lAssemblée nationale. Cette décision a ensuite été étendue au Sénat.
Chaque parlementaire, de la majorité comme de l’opposition, peut proposer l’attribution de subventions à hauteur de 130 000 euros en moyenne, la modulation de la répartition entre les députés relevant de chaque groupe politique.
Les membres du Bureau de l’Assemblée nationale disposent d’une réserve de 140 000 euros, les vice-présidents de l’Assemblée nationale, les questeurs, les présidents de groupe, les présidents de commission disposent de 260 000 euros, le Président de l’Assemblée nationale de 520 000 euros.
Pour l’année 2016, l’attribution de la réserve parlementaire s’est élevée à 81,86 millions d’euros, sur les 90 millions votés en loi de finances. Le reliquat - soit 8,14 millions d’euros – a été reversé au budget de l’Etat, comme en 2013, 2014 et 2015. 
 

Réaction
Dans un tweet, le candidat de La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon aux législatives (circonscription 2 Le Puy-Brioude), Lionel Bouton, a réagi :

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire