Tous

Langeac

"Infamant pour moi, injuste pour tous", la lettre de Guy Vissac à Laurent Wauquiez

ven 20/05/2016 - 20:21 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Le dossier du PNR a agité la toile ces deux dernières semaines. D'abord, ce sont les trois chambre consulaires qui ont exprimé leur opposition au projet, puis le Président de Région Laurent Wauquiez est entré dans la danse à son tour en signifiant ses craintes.
Les associations écologistes REN 43 et SOS Loire Vivante ont aussitôt dégainé une pétition pour soutenir le PNR du Haut-Allier. Comme le rappellent ces deux associations, ce rétropédalage va à l'encontre des votes et délibérations des 65 communes, 2 régions, 2 départements et 10 communautés de communes qui se sont déclrées favorables à la création du Parc Naturel Régional Sources et Gorges du Haut Allier.

"Pour moi c'est infamant. Mais c'est surtout injuste pour le Haut Allier"
Voilà pour le contexte et en début de semaine, Guy Vissac, l'un des fondateurs du SMAT du Haut Allier et initiateur du projet de parc, répondait aux questions de notre confrère Stépane Longin sur les ondes de notre partenaire RCF Haute-Loire.  
"Pour moi c'est infamant. Mais c'est surtout injuste pour le Haut Allier", avait-il déclaré. Vous pouvez retrouver l'intégralité de cet entretien ci-dessous : 


Une lettre en recommandée pour les élus... et pour la presse
L'octogénaire, qui est ancien Président du SMAT du Haut Allier, a décidé de prendre sa plume pour canaliser sa colère. Il a envoyé en recommandé une lettre (à retrouver en bas d'article) au président d’Auvergne Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, mais aussi aux élus régionaux auvergnats, aux conseillers départementaux de Haute-Loire (où il a longtemps siégé) et à l’ensemble des maires et des présidents de communautés de communes concernés par le PNR. Et aussi à la presse.

>> Voici l'intégralité du courrier que Guy Vissac nous a envoyé : 

"Parce que cette lettre revêt et transmet la sincérité de ma pensée, j'emploie le tutoiement que nous pratiquons mutuellement comme tu l'as exprimé dans tes propos ces derniers jours à mon égard.Les conditions d’interdit du Parc naturel régional des sources et gorges du Haut-Allier et mieux encore la suppression du Syndicat mixte du Haut-Allier (SMAT) vont totalement à l’encontre de l’intérêt et de l’avenir de notre Territoire.
Permets-moi de le dire avec force, également à ceux minoritaires qui approuvent de leur gré ou forcé ton avis, je sais de quoi je parle après un demi-siècle d’engagement total sur ce Pays avec les élus de toutes tendances. Pendant 30 ans, et sur 5 ans pour le projet de PNR, se sont mobilisés les instances d’élus, agents, et professionnels, une adhésion des populations, afin d’assurer le développement économique par le tourisme, l’économie locale, la mise en valeur des patrimoines. Ignorer unilatéralement le travail, la force et le progrès que représentent humainement et stratégiquement ces engagements casse, brise, condamne une dynamique fédératrice de notre Pays, crée une absence d’image, de label indispensable à classer les qualités de ce territoire et nuit à sa reconnaissance sur les régions, la France et l’Europe. 

La charte du Parc à laquelle, contrairement à ce qui est faussement répandu, toutes les composantes actives ont participé et se sont exprimées, a été conçue comme un catalogue où toutes les forces vives du territoire trouvent le relais de leurs actions à engager. Personne n’a été oublié ni rejeté, y compris les représentants des entreprises. Je ne constate d’ailleurs pas que sur les autres PNR les entreprises auraient déménagé, au contraire. Certains sur le Haut-Allier s’étonnent des réactions dictées et publiées. Je ne souhaite pas entrer dans des discussions stériles. Nous avons suffisamment expliqué, argumenté, démontré les avantages et qualités de notre Haut-Allier à devenir Parc Naturel Régional. Refuser ce label c’est condamner à terme voire rapidement ce territoire qui a grandement besoin de soutien et mérite sa mise en valeur par ses richesses.

La suppression du SMAT : c’est infamant pour moi et injuste pour tous ; élus, agents, professionnels, associatifs se sont fédérés pendant 30 ans pour donner vie à une structure constructive d’un espace rural particulièrement qualitatif pour une économie du tourisme et autres thèmes de développement, sans marcher sur les plates-bandes des consulaires, tous ont eu leur place. Un travail énorme. Sans fédérateur que ne peuvent être les intercommunalités, ce travail, cette longue marche, tout tombe à l’eau. Ni Parc, ni SMAT. Il a toujours été clair qu’il n’y aurait pas empilement de structures, puisque le SMAT transférait ses missions au Parc, une fois celui-ci créé avec la Lozère. Je mets en garde les responsables de ces initiatives destructrices qui oublient un peu trop vite leurs engagements devant la population.

Guy Vissac

Post Scriptum : Personnellement par tes décisions, je suis atteint au profond de moi-même, également dans mes convictions toujours affirmées sans esprit sectaire ni partisan au service du bien commun, dans l’unique raison des intérêts du Langeadois, du Haut-Allier et de la Haute-Loire. Par cette lettre qui ne se veut pas agressive, j’espère encore croire en ta compréhension".

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire