Inauguration de la marque « Le bœuf de Haute-Loire » aux Journées allaitantes à St-Paulien

lun 24/10/2016 - 02:13 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:43

Ces samedi 22 et dimanche 23 octobre, une quarantaine d'éleveurs ont présenté 170 bovins de races Aubrac, Charolaise, Limousine et Salers. Organisé par la Chambre d'Agriculture de Haute-Loire et les syndicats des races allaitantes, ce rendez-vous professionnel proposait notamment des concours des quatre races ainsi que des défilés.
L'un des objectifs de cet événement étant que ces concours soient un échantillon concret de la génétique départementale. Les bovins nés en Haute-Loire sont prioritaires. Selon Michel Chouvier, président de l'EDE, « L'élevage allaitant traverse une crise sans précédent » et ces Journées allaitantes sont la réponse des éleveurs altiligériens pour y faire face.

Une marque locale, gage de qualité
Cette année, l'association de Promotion des Viandes de Haute-Loire a profité de l'occasion pour inaugurer sa marque interprofessionnelle, « Le bœuf de Haute-Loire » avant le lancement des ventes cet automne.
Répondre à l'attente des consommateurs, sur l'origine de production et la qualité des produits, est l'une des priorités. Grâce à ce label, l'origine départementale des animaux, mais aussi leur qualité bouchère sont assurées. Le bovin devra être élevé puis abattu en Haute-Loire. Dans les prochaines années, quand le volume d'animaux sera suffisant, le cahier des charges exigera que ceux-ci soient également nés dans le département.
Un trentenaire du Monastier-sur-Gazille, Louis, est convaincu : « On entend souvent parler de retour aux sources, de manger bio et d'élevages respectueux de l'environnement, mais c'est gratifiant de voir ce projet se mettre en place sous nos yeux, chez nous ».

F.M.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire