Immersion dans le monde du son avec l'Empreinte

mer 08/02/2017 - 12:01 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Le collectif l'Empreinte, qui réunit l'Ecole Intercommunale de Musique et de Danse (EIMD) de Sainte-Sigolène et la MJC de Monistrol, a été créé en 2015 et connaît une forte activité depuis. Zoomdici est allé à la rencontre de son coordonnateur, Nicolas Durieux.

L'Empreinte, « booster » de musiques actuelles
C'est dans une ambiance musicalement conviviale que Nicolas Durieux nous reçoit à l'EIMD de Sainte-Sigolène. Au milieu des guitares, batteries et cuivres en tout genre, il explique les projets du collectif.
La première année d'activité n'a pas été de tout repos. Les projets ont été aussi nombreux que variés pour répondre aux objectifs de la structure : l'information, la diffusion et la promotion de musiques actuelles, mais aussi l'apport d'une formation et d'un suivi aux jeunes groupes.

Informer et prévenir des risques avec « Ecoute… Et vous? »
Les activités pédagogiques et de médiation pour les jeunes se sont déroulées sous forme de jeux autour de la musique, ou encore de découverte d'une fanfare. Sans oublier le partenariat avec les étudiants de BTS Développement et Animation des Territoires Ruraux du lycée George Sand d'Yssingeaux, qui ont mis en place le projet « Ecoute … Et vous ? » grâce auquel les terminales du lycée Leonard de Vinci ont pu assister à un concert du groupe Maestro, sur le thème des risques auditifs.

Formation des jeunes groupes : le dispositif Marches en Scènes
En plus de proposer une formation son et lumière accessible à tous, le collectif a repris le dispositif Marches en scènes et propose aux groupes locaux une formation avec l'intervention de professionnels du monde de la musique, venus du label le Cri du Charbon à Saint-Etienne. Au programme : travail en studio, en situation de concert, sur la communication, sur la présence scénique, sur la technique : « Nous proposons un accompagnement personnalisé pour chaque groupe, c'est eux qui demandent et on s'adapte. », explique Nicolas Durieux. « Ils ont les salles à disposition et toute la technique qui va avec, pour s'entraîner à jouer comme lors d'un concert ».

Après Los [K] Sos de Monistrol et Outtaspace de Pont-de-Lignon en 2016, ce sont trois groupes locaux qui prennent le relais cette année : la fanfare Ringispil Orkestar du Monastier-sur-Gazeille, les rockeurs du groupe Collimateur et les jeunes stéphanois de Life Opus. Un nouveau cru qui monte sur scène pour les concerts de rendu le 3 février à Beauzac, puis le 1er avril à Monistrol dans le cadre de l'Altillive.

Los [K] Sos témoigne
Zoomdici : Quel est votre ressenti concernant l'année passée auprès de l'équipe de l'Empreinte ?
Yvan Autechaud, chanteur de Los [K] Sos, : « C'est un dispositif absolument fantastique qui nous a permis de "gagner" plusieurs années de travail autonome, tant au niveau scénique que musical, mais aussi concernant les "à côtés" du monde du spectacle que sont la communication, le booking ou encore la gestion du rapport groupe/vie privée.
Tout cela a été possible grâce à la participation de professionnels de la musique compétents et surtout incroyablement pédagogues, ce qui facilite les relations et donc l'apprentissage. La disponibilité et l'écoute tout au long de l'année des différents acteurs permettent la "mise sur les rails" des groupes sur une voie loin d'être aussi facile que ce qu'il y parait.
En plus de cela l'Empreinte, offre aux artistes la possibilité de se produire dans des conditions quasi professionnelles lors de deux concerts en première partie de têtes d'affiche nationales (Los Tres Puntos pour notre part).
Nous pouvons sans hésitation recommander à tous les artistes amateurs de la région de participer à cette structure, située à des années lumière des soi-disant "formations inutiles" décrites par certains politiques réactionnaires. En bref un pur plaisir ! »

Concert : Le 3 février, les Beauzacois ont dansé au rythme de la musique traditionnelle
Ce vendred 3 février, à Beauzac, les élèves de l'école intercommunale de musiques et de danses ont animé l'espace de la Dorlière. Enfants et parents ont dansé au rythme de la musique traditionnelle. L'ambiance conviviale a séduit les Beauzacois, qui après les danses, ont observé et écouté avec attention la jeune fanfare du Monastier-sur-Gazeille. On entend un peu partout dans le public les spectateurs se réjouir devant ce « débordement d'énergie ». Le bal s'est terminé avec le groupe Ciac Boum, qui a relancé la danse à coup de violons et d'accordéon.

Altilive continue à Monistrol avec Rezo 43
Le 5 mars 2016, Altilive à Monistrol c'était un concert avec les groupes formés par l'Empreinte accompagnés de Sketka, See Why, Naksookhaw, avec les têtes d'affiche Far Too Loud et La Caravane Passe, qui a réuni près de 600 spectateurs.
L'Empreinte remet le couvert cette année, le 1er avril, avec une scène « Marches en scène » dédiée aux groupes formés en 2016-2017, et une grande scène avec Scratch Bandits Crew, The Fat Bastard Gang Band, et KDS.
Malgré la dissolution de l'association Haute Loire Musique Danse, la création de la nouvelle association Rezo 43, qui regroupe les diffuseurs de spectacle vivant de la Haute-Loire, permet à Altilive de poursuivre son chemin.

MP

* Nos galeries photos :

- L'Empreinte à Beauzac (2)
- L'Empreinte à Beauzac (3)
- L'Empreinte à Beauzac (4)

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire