Tous

Yssingeaux

Ils ont pédalé d'Yssingeaux à Firminy

dim 11/10/2015 - 14:28 , Mise à jour le 11/10/2015 à 14:28

Tous s'étaient donné rendez-vous à l'aube sur les hauteurs d'Yssingeaux, encore dans la brume matinale, ce samedi matin aux alentours de 8 heuers. Certains levés aux aurores pour rallier la cité des cinq coqs et participer à cette 24ème édition du raid Yssingeaux-Firminy organisée par les Cyclos Laïcs, la section VTT du CLCS (centre laïque culturel et sportif) de Firminy.

Pas de chrono, que du plaisir
La particularité de ce raid, c'est qu'il promet à tous les amoureux de VTT de passer un bon moment, à la découverte d'une région splendide et sauvage, sans chronomètre. C'est d'ailleurs ce qui plait à Alexandre, Ambroise, Pierre-Michel et leurs amis, rencontrés avant le départ autour du café offert par l'organisation : "C'est la 5ème fois qu'on participe à cette randonnée, c'est l'occasion de se retrouver tous ensemble sur nos terres d'origine... le parcours est sympa, les paysages magnifiques... on y va tranquille."
Même recherche de plaisir et de convivialité chez "les filles du jeudi", trois amies s'entraînant tous les jeudis dans la campagne saint-chamonaise, et qui participent à cette épreuve pour la deuxième fois, avec un groupe de Vttistes de la région stéphanoise : "Le parcours est assez difficile, mais très beau, les ravitaillements aussi sont sympathiques, on prend notre temps....on pense mettre environ 6h pour arriver à Firminy". L'une d'elles précisant  "on est levées depuis dèjà 2h30, la journée va être longue, mais il devrait faire beau et pas trop froid, c'est déjà bien".
Nous avons également rencontré Antoine, originaire d'Araules, qui s'élançait pour la première fois en compagnie de son papa sur les 66km : "Hier, j'avais un peu peur, j'étais pas trop motivé, mais là, ça va, je suis prêt".

Un nouveau tracé et deux parcours proposés
Pour cette édition 2015, les organisateurs avaient décidé de revoir le parcours, comme l'explique le secrétaire de l'association Jacques Guichard : "Le parcours a été modifié à 70%, avec des parties techniques et montantes, des portions plus roulantes, mais toujours accessibles à des sportifs de tout niveau... nous avons laissé aux jeunes de notre école de VTT la liberté de gérer le tracé et le balisage." Deux parcours étaient ainsi proposés, avec un départ de Sainte-Sigolène proposant aux cyclistes une randonnée sur les 32 derniers kilomètres du raid.
Après le traditionnel départ de la colline de Saint-Roch, dans le brouillard, les coureurs, munis de leur carton indiquant les contrôles de passages et les ravitaillements (trois sur le grand parcours), ont ainsi pédalé en direction du barrage de Lavalette, jusqu'à la Chambertière, direction la Peyrière, La Séauve, puis sont passés à proximité de Pont Salomon, pour rejoindre Nizieux et enfin redescendre sur Firminy pour une collation d'arrivée bien méritée.
Les premiers de chaque catégorie ont été récompensés par des coupes et autres cadeaux et les arrivées des coureurs se sont échelonnées au terme de quatre, cinq ou six heures d'efforts et de plaisir.

G.V.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire