Il y aura bien une Maison médicale à Vals

ven 12/06/2020 - 14:15 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:05

Dans un communiqué de presse envoyé jeudi 11 juin par les quatre élus d'opposition de la nouvelle équipe municipale de Vals-près-le-Puy, il était mention notamment d'une "hypothétique installation d'une maison médicale sur Vals". Toujours d'après leur communiqué : "Pour avoir l'appellation Maison médicale, il faut l'engagement minimum de deux généralistes, à notre connaissance aucun médecin ne s'est engagé à ce jour." D'après les gérants de la SCI DANJ, la société privée et familiale porteuse du projet, cette affirmation est totalement fausse. Ils expliquent leurs arguments à travers le communiqué ci-dessous :

"Gérants de la SCI DANJ, nous tenons à apporter quelques corrections quant au communiqué de presse transmis par l'opposition Valladière. L'ouverture n'est pas hypothétique puisque belle et bien engagée. Nous nous sommes entourés de professionnels de tout horizon pour monter un projet en béton (artisans, ARS, DDT, SDIS, Agglo, professionnels de santé ...). Nous sommes effectivement des privés proposant à leur frais et à leur risque l'ouverture clé en main de la première Maison Médicale de Vals-près-Le Puy. Nous avons à cœur d’aider les Valladiers, nous mêmes l'étant. Le départ de Catherine Vaggiani et ses consœurs nous aura permis de comprendre l'importance de maintenir des médecins dans notre commune et ainsi mûrir ce projet afin d'éviter une pénurie de praticiens. Nous avons donc entrepris seuls les démarches afin de conserver une "bonne qualité de vie des Valladiers" et tout ceci sans aucune étiquette politique".

Différence Maison de Santé et Maison médicale
"La Maison Médicale est bien différente d'une Maison de Santé. Contrairement à ce qui a été avancé dans le communiqué de presse de ce matin, une Maison Médicale n'a aucune obligation d'accueillir en son sein un médecin généraliste. En effet, l'obligation d'accueillir deux médecins généralistes plus un autre professionnel paramédical concerne la Maison de Santé. Celle-ci a aussi pour obligation d'effectuer des gardes et des réunions pluridisciplinaires. Aucune contrainte de ce genre n'est imposée à une Maison Médicale qui peut donc accueillir des professionnels de santé comme des praticiens de médecine douce. Notre volonté est de pouvoir à nouveau avoir plusieurs médecins généralistes entourés de professionnels de santé, reconnus par l'ARS, au sein de la Maison Médicale".

Des professionnels de santé déjà dans le coup
"À ce jour, nous sommes encore dans la recherche active de médecins généralistes en vue d'intégrer notre projet. Nous ne pouvons donc pas leur imposer d'être une Maison de Santé et ses contraintes. Nous en sommes au début de la communication du projet et nous avons déjà eu beaucoup de contacts avec des praticiens, il serait donc dommageable que des informations erronées portent préjudice à leurs installations. Nous ne souhaitons pas faire l'objet d'un nouveau sujet de discorde entre l'équipe sortante et le nouveau conseil municipal".

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire