Il se retranche chez lui et menace les gendarmes

dim 06/11/2016 - 12:22 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Une quinzaine de gendarmes a été mobilisée ce samedi 5 novembre en fin de soirée. Un homme de 26 ans s’est retranché chez lui avec un fusil, à Marcilhac, commune de Saint-Paulien.
Une peine de coeur à l'origine de ce geste ?
Après une dispute avec son ex-petite amie vers 22h30, un coup de feu a été tiré. Celui-ci n’a pas fait de blessé. La jeune femme, inquiète, a alerté les secours en quittant le domicile. Elle savait qu'il possédait une arme. Retranché à l’intérieur, il menaçait de se suicider à l'aide de son fusil. Puis, à l’arrivée des militaires, il est sorti sur le balcon de sa maison pour les menacer également.
Des moyens mobilisés, mais pas de GIGN
Les PSIG (pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie) du Puy-en-Velay et d’Yssingeaux ont été dépêchés sur place ainsi qu’un négociateur d’Yssingeaux également. Le GIGN (Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale), bien qu'averti de la situation, n’a pas eu besoin de se déplacer puisque les gendarmes ont réussi à faire entendre raison au jeune homme, qui s’est rendu de lui-même aux alentours de 1h45 ce dimanche. Le forcené a été placé en garde à vue.

Emma Jouve

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire