Hommage à Arnaud Beltrame : au Puy aussi

mer 28/03/2018 - 18:58 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Des terroristes sont capables de mourir pour leur idéologie. Mais il y a aussi des gens capables de mourir pour sauver des vies. Le geste d’Arnaud Beltrame, qui s’est substitué à une caissière durant la prise d’otages du Super U à Trèbes, ce vendredi 23 mars 2018,  est un symbole fort dans la lutte contre le terrorisme.

Rassemblement dans la cour de la caserne Romeuf
À 10 heures, ce mercredi 28 mars, les autorités militaires et civiles étaient réunies au siège du groupement départemental de la gendarmerie, dans la cour de la caserne Romeuf au Puy-en-Velay.
Outre l'ensemble du commandement de la gendarmerie, du Colonel Hinterlang, délégué Militaire départemental et d'Yves Rousset, Préfet de Haute-Loire, on notait la présence de diverses personnalités, dont Yves Devèze, adjoint au Maire du Puy.

Une émotion ressentie par tous les participants
Représentant les associations militaires, une vingtaine de citoyens avaient tenu à être présents pour cet hommage rendu par la Nation à cet officier de gendarmerie qui n'a pas hésité à donner sa vie en prenant la place d'une otage.
Après les sonneries d'usage, la levée du drapeau et la Marseillaise, les participants étaient invités, sans protocole particulier et après Yves Rousset, à venir apposer un message au registre de condoléances mis en place. Cette courte cérémonie était empreinte d'une émotion ressentie par tous les participants.

Également un hommage à la mémoire des victimes de l'attaque terroriste
Au même moment, une minute de silence a également été observée au sein de la préfecture du Puy, des sous-préfectures d'yssingeaux et Brioude, de la direction départementale de la sécurité publique (commissariat du Puy) et des compagnies de gendarmerie d'Yssingeaux et de Brioude.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire