Haute-Loire : une perte de 40 postes en 2018

lun 14/01/2019 - 17:29 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

L’Urssaf Auvergne publie les chiffres de la masse salariale et de l’emploi du secteur privé au troisième trimestre 2018 sur la région. 
Dans la région Auvergne, les effectifs salariés sont de nouveau en recul au 3ème trimestre 2018 mais sur l'ensemble de l'année, la croissance est positive (+0,1 %, soit 360 postes). Cette hausse bénéficie aux départements du Cantal (+ 1,0 %) et du Puy-de-Dôme (+ 0,2 %). L’Allier et la Haute-Loire présentent une baisse de 0,2 % et 0,1 % (soit 40 postes). 

* En Haute-Loire

Le tertiaire en repli
Les établissements privés de Haute-Loire emploient 49 110 salariés au 3ème trimestre 2018. Le recul des effectifs engagé depuis le début de l’année se poursuit (- 0,3 %). 
Les effectifs dans le secteur tertiaire (hors intérim) sont en repli : - 0,5 % (soit - 120 postes). Mis à part l’information et communication, l’ensemble des activités est déficitaire. Avec une légère croissance de 0,1 %, la tendance annuelle est plus favorable. 

Des pertes en intérim et dans la construction... mais la bonne tenue des industries plastiques
La diminution des effectifs intérimaires se poursuit et atteint - 1,2 %. L’évolution annuelle est similaire, avec la perte de 80 postes ces 12 derniers mois. 
Les effectifs de la construction continuent de diminuer. Le repli s’élève à 1,2 % au 3ème trimestre. L’évolution annuelle est également négative (- 110 postes). 
Les effectifs industriels sont, au contraire, en croissance (+ 0,5 %). La bonne tenue des industries des plastiques permet de dégager la création de 60 postes. Sur un an, l’évolution est également positive (+ 0,8 %).

* En Auvergne

Un gain de 70 postes intérimaires
À l'échelle de l'Auvergne, La croissance des effectifs salariés observée depuis 2016 laisse place à un léger repli depuis deux trimestres. 318 500 salariés sont employés dans les établissements privés auvergnats, soit 0,1 % de moins que le trimestre précédent. 
Faisant suite à un trimestre de baisse, les effectifs intérimaires enregistrent une croissance de 0,5 % au 3ème trimestre 2018, soit un gain de 70 postes. Sur un an, l’évolution est supérieure avec 310 postes de plus qu’au 3ème trimestre 2017 (+ 2,4 %).

Industrie et construction
Les effectifs industriels connaissent également une hausse : + 0,1 % au 3ème trimestre (+ 70 postes). L’industrie des plastiques est excédentaire ce trimestre (+ 140 postes) alors que 360 postes sont perdus sur un an dans ce secteur d’activité. L’industrie demeure en repli par rapport au 3ème trimestre 2017 (- 0,2 %). 
Dans la construction, après 4 trimestres inégaux, les effectifs se stabilisent au 3ème trimestre 2018. Néanmoins 150 postes ont été perdus au cours des 12 derniers mois.

L’hébergement-restauration et les activités scientifiques et techniques sont les principaux secteurs générateurs de postes salariés
Dans le tertiaire, hors intérim, les effectifs diminuent ce trimestre (- 0,2 %). 200 postes ont notamment été perdus dans le secteur du transport. Sur un an, l’évolution reste toutefois positive, avec 360 postes supplémentaires par rapport au 3ème trimestre 2017 (+ 0,2 %). 
L’hébergement-restauration (+ 510 postes) et les activités scientifiques et techniques (+ 360 postes) sont les principaux secteurs générateurs de postes salariés.

Le salaire augmente de 2 % en un an
En parallèle, la masse salariale (montant des salaires bruts) versée par les établissements privés auvergnats est en hausse de 0,5 % au 3ème trimestre 2018 (après une stabilité au 2e trimestre 2018) et augmente de 2,0 % sur un an. Sur un an, le Salaire Moyen Par Tête (SMPT) augmente de 1,8 %. 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire