Haute-Loire : une cinquantaine d'autocars plus écologiques

lun 12/01/2015 - 16:09 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:32

La société altiligérienne de transport en autocars a investi 10 000 euros pour équiper tout son parc automobile du système DrivTech. La cinquantaine d'autocars devrait être équipée dans l'année.

A la pointe de la technologie
Le système analyse tous les paramètres du bus et de la conduite adoptée pour les retranscrire sous la forme d'une note. Il fonctionne à la façon d'un diagramme GG (formule 1) à l'aide d'un accéléromètre, un décéléromètre, un système GPS... La technologie compare la conduite à la modélisation d'une " conduite rationnelle et écologique ". La note est donnée sur un boîtier à côté du chauffeur, plus elle est basse plus l'utilisation du véhicule est optimale. " A partir de 50, on considère que la conduite est agressive " explique Catherine Mollet, du service commercial de DrivTech. Elle développe : " On cherche a économiser non seulement l'énergie du véhicule mais aussi celle du conducteur du véhicule ".

Volonté d'éco-conduire
Cette société a depuis longtemps l'envie de faire évoluer la façon de conduire tant pour des raisons économiques que pour le confort des chauffeurs et des utilisateurs. En 2013, Migratour a signé une charte CO2 pour s'engager à diminuer de 3% ses émissions de CO2 en trois ans. Le Directeur de Migratour, Xavier Turin explique : " On programmait des formations de conduites écologiques pour nos chauffeurs mais avec le temps, les mauvaises habitudes revenaient ". Les chauffeurs, eux, apprécient l'initiative. En incitant les chauffeurs a adopter une conduite moins agressive, l'entreprise pense également à la prévention des troubles musculo-squelettiques liés au stress.

L'entreprise auvergnate DrivTech est en pourparler avec d'autres sociétés de transport du département. 

E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire