Haute-Loire : une bûche peut en cacher une autre

mer 19/12/2018 - 18:52 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

C'est une tradition depuis 20 ans. Les membres du Syndicat des pâtissiers de la Haute-Loire réalisent ensemble une bûche millisimée qu'ils présentent dans leur vitrine au moment des fêtes de fin d'année, du 8 décembre au 1er janvier. "C'est une bûche très attendue et certainement la plus vendue", précise Yann Sabot, président du Syndicat des pâtissiers de la Haute-Loire.

C'est au mois de juillet qu'une douzaine de pâtissiers altiligériens ont travaillé la recette de ce millésime 2018, invités par le Saint-Agrévois, Rémi Montagne, dans les laboratoires de la Cité du chocolat Valrhona à Tain l'Ermitage dans la Drôme.
Il aura fallu plusieurs tests, plusieurs séances de dégustation et d'ajustement avant de trouver la recette parfaite de cette bûche aujourd'hui nommée Délice de Montagne. Elégante, structurée, gourmande, cette bûche au yaourt séduit à l'oeil et ravit au goût : croustillant aux framboises, biscuit moelleux, crémeux aux framboises, crème onctueuse aux citrons, compotée de framboises, crème lègère yaourt aux zestes de citrons.  "Nous proposons, à chaque fois, de nouveaux goûts. Cette année, c'est une nouvelle recette au yaourt, ce que nous n'avions jamais fait, mais qui, comme nos bûches précédentes, semble plaire à la clientèle", se satisfait Yann Sabot.  
Deux étoiles, deux bûches
Autre nouveauté cette année et qui apporte une touche de fraîcheur à la tradition, le Syndicat des pâtissiers de Haute-Loire a réalisé un deuxième millésime 2018, une bûche glacée nommée Poire Belle Hélène. Sur un biscuit chocolat se laisse découvrir une glace au chocolat noir assortie d'un sorbet à la poire. Cette bûche glacée est une première pour le Syndicat des pâtissiers de la Haute-Loire qui a souhaité à sa manière, célébrer la victoire de l'équipe de France de football lors de la Coupe du Monde 2018. Deux étoiles, deux bûches, la référence s'arrête là, vous n'y trouverez pas le portait glacé de Griezmann, ni de drapeau tricolores.
Les bûches millésimées chez douze pâtissiers de la Haute-Loire
* Cécile Chapelon à Dunières
* Eric Beal à Monistrol
* Philippe Chambouvet à Tence
* Thierry Pesenti au Chambon-sur-Lignon
* Pascal Liotier à Yssingeaux
* Thierry Pinel à Craponne
* Christian Guyot à Vorey
* Bernard Duplat à Montfaucon
* Raphaël Puech au Monastier
* Philippe Savelon au Puy-en-Velay
* Didier Rix au Puy-en-Velay
* Yann Sabot au Puy-en-Velay
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire