Haute-Loire : un court-métrage rafraîchissant

ven 10/07/2015 - 13:08 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:35

Tourné en février 2015, "Serpentine" est l'oeuvre de deux passionnés d'anciennes Austin Mini, Tom Valette et Loll Willems.
Pour leur dixième réalisation (clips, court-métrages et making of confondus), une équipe d'une quinzaine de personnes, professionnelles ou non, s'est rendue en dessous du Mont Gerbizon, au Viaduc de la Recoumène, aux Estables et en Ardèche.
Ces passionnés de voitures le produisent pour partager de beaux paysages de la Haute-Loire mais surtout pour le plaisir.

La pluie, la neige ou encore les températures négatives, n'ont pas stoppé le tournage
La célèbre voiture, une Austin Mini Cooper S MKII 68 a été prêtée par François Windeck, dirigeant de BMC Automobiles et conduite par Romain Bertrand, pilote amateur, habitué des Austin.
Malgré les conditions météos difficiles pour une voiture de collection, la pluie, la neige ou encore les températures négatives, n'ont pas stoppé la voiture et le tournage.

Trois questions à Romain Bertrand, pilote amateur

  • Qui a eu l'idée de réaliser ce court-métrage?

"C'est d'abord les deux réalisateurs, Loll Willems et Tom Valette qui ont eu l'idée de la réalisation de ce court-métrage. Après, on est une quinzaine de passionnés de voitures, ça faisait un moment que l'on voulait faire un projet comme celui-là. C'était un peu dur de réunir tout le monde et surtout de leur demander de travailler bénévolement puisqu'il n'y avait pas de finalité à ce projet. C'était simplement pour le plaisir."

  • Pourquoi avoir choisi la Haute-Loire pour le tournage du court-métrage?

"Etant originaire du Puy-en-Velay, ainsi qu'un des deux réalisateurs, Loll Willems, on connaît bien tous les jolis coins de la Haute-Loire. Mais aussi, parce qu'il y a le rallye de Monte-Carlo qui passait à proximité de chez nous. Les routes de Haute-Loire sont devenues des routes mythiques pour beaucoup de passionnés de rallye."

  • Quelles sont les particularités des routes altiligériennes?

"Ce sont des petites routes, assez restreintes, ce qui donne un effet de vitesse intéressant. On aurait pas pu tourner dans l'Allier où c'est tout plat et tout droit. Les routes altiligériennes sont aussi beaucoup composées de paysages enneigés et montagneux. C'est ce que l'on recherchait."

L.C.

>> Découvrez ci-dessous le court-métrage réalisé sur les routes de Haute-Loire :

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire