Haute-Loire : trucs et astuces pour un beau jardin 100 % naturel

jeu 11/06/2015 - 14:40 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:35

En cette fin de printemps, tout un chacun aime plonger la main dans la terre pour cultiver son petit bout de jardin, ou simplement ses quelques fleurs parsemées aux abords de l'habitation. En effet, près de 70 % des français ont au moins un petit coin de balcons pour planter fleurs et aromates mais aujourd'hui, on considère qu'environ 8 000 Tonnes de pesticides sont utilisés en France dans les jardins. Autrement dit, environ 8 % des pesticides répandus en France le sont par des jardiniers amateurs.
Toutes ces petites mains vertes ont tendance à utiliser engrais, herbicides et insecticides avec générosité. Au-delà d'un certain seuil, le produit est moins efficace et surtout, il contamine les nappes phréatiques et contribue à la pollution des sols. Enfin, de nombreuses substances de synthèse sont fortement suspectées d'avoir des effets néfastes sur la santé des utlisateurs, et des consommateurs.

Montrer aux particuliers comment cultiver son jardin sans utliser de produits chimiques
Ces samedi 13 et dimanche 14 juin, dans le cadre d'une opération nationale déclinée en Haute-Loire (300 jardins dans 35 départements de l'hexagone), treize jardiniers amateurs ouvriront gratuitement les portes de leurs écrins verts à tous. Les visiteurs pourront ainsi s'informer et partager sur leurs techniques de jardinage. L'opération est proposée par le centre permanent d'initiative pour l'environnement (CPIE) du Velay, et l'agence de l'eau Loire Bretagne et les communautés de communes du Puy et de Cayres-Pradelles aident au financement de l'opération.
L'idée, c'est de s'adresser aux particuliers pour leur montrer qu'il est tout à fait possible de cultiver son petit bout de jardin sans utiliser de produits chimiques. Les visiteurs auront donc la possibilité de découvrir treize jardins naturels dans le département, dont sept en agglomération du Puy-en-Velay (le détail en bas d'article). Il s'agit de la deuxième édition en haute-Loire et l'an dernier, neuf jardiniers avaient ouvert leur portes.

----La France est le troisième pays consommateur au monde et le premier utilisateur européen de produits phytosanitaires. On estime que 96 % des cours d'eau et plus de 50 % des nappes phréatiques françaises sont polluées, en grande majorité par les produits phytosanitaires.-----"Le produit chimique, c'est une logique à court terme"
Beaucoup de jardiniers amateurs utilisent des produits chimiques en pensant gagner du temps mais ce n'est pas vraiment le cas. Pour avoir un beau jardin, il faut inévitablement y consacrer du temps et être présent régulièrement, surtout en cette saison où un suivi quotidien est nécessaire. "Le produit chimique, c'est une logique à court terme", déplore Jean-Jacques Orfeuvre, jardinier aiguilhais (et par ailleurs Président du REN 43, qui regroupe une vingtaine d'associations et plus de 5 000 bénévoles qui oeuvrent pour la défense de l'environnement).
Ce jardinier amateur poursuit : "peut être que ça pousse un peu plus vite la première année, avec une production plus importante, mais à moyen terme, la terre se trouve fortement abimée et donc rapidement bien moins productive".

Cinq trucs et astuces pour fabriquer son propre pesticide 100 % naturel
Zoomdici est allé à la rencontre de ces jardiniers amateurs qui ouvriront leurs portes ce week-end, afin de leur demander de nous délivrer quelques trucs et astuces pour entretenir un beau jardin, sans recourir aux produits chimiques.
Des conseils parfois hérités des générations précédentes, des pratiques qui ont traversé les siècles avant de petit à petit disparaître avec la multiplication des produits phytosanitaires, et le marché qui y est corrélé.

  • Michèle est à la retraite et jardinière amateure. Elle propose de planter de la moutarde au pied des arbres fruitiers pour y éviter la prolifération des insectes.

 

  • Sylvain Bonnaud, jardinier amateur collaborant au jardin des Estreys, suggère de planter du basilic en parallèle des pieds de tomates afin d'éloigner les colonies de pucerons et autres insectes ravageurs.

 

  • Maurice Garde, jardinier amateur de Chadrac, n'arrose jamais et laisse Dame Nature décider de l'arrosage de ses légumes. Pour ce qui est des pesticides et insecticides, il fabrique le sien, 100 % naturel, à partir d'un purin d'orties... et nous livre sa recette.

 

  • Christiane Assié propose elle aussi de petites astuces pour ne pas utiliser de pesticides ou de produits chimiques. Elle utilise "les plantes pour aider les plantes".

 

  • Michèle propose sa recette, à base de prêle, pour permettre à ses rosiers de résister aux insectes tout en rendant le feuillage plus vigoureux.


Maxime Pitavy

La liste des jardins participants à l'opération

  • Aiguilhe, M.Orfeuvre
    Le samedi 13 juin de 9h à 12h et e 14h à 18h, Impasse des Chambées, à Aiguilhe. Au bout de l'impasse, après la grille et avant la maison, prendre le petit chemin de terre à droite. Peu de places pour stationner, conseillé de se garer Plaine de Rome.
  • Arlempdes, Mme tardieu et M. Et Mme Bellec
    Les samedi 13 et dimanche 14 juin de 10h à 12h et de 14h à 19h. A Masclaux, Arlempdes. Depuis Costaros, suivre la direction d'Arlempdes. Prendre à gauche la direction de Masclaux. Passer les premières maisons. À la patte d'oie, grande bâtisse à volets blancs, entourée d'un mur de pierres.
  • Chadrac, Mme Robert
    Le samedi 13 juin de 10h à 12h et de 14h à 18h. Au 5, rue Maurice ravel, à Chadrac, derrière la mairie.
  • Landos, Mme Bernard
    Le dimanche 14 juin de 10h à 12h et de 14h à 17h. Au lotissement les Empèzes, à Landos (monter jusqu'au collège et poursuivre jusqu'au lotissement).
  • Landos, M. et Mme Boiron
    Le samedi 13 juin de 14h à 19h. Au lotissement Bel Abri, à Landos. En venant du Puy, traverser le centre de Landos, suivre la route de Ribains, prendre la première à droite, La Coste, au niveau du cimetière et remonter sur 300 mètres.
  • Le Puy-en-Velay, Mme Ovity
    Le samedi 13 juin de 14h à 18h et le dimanche 14 juin de 10h à 12h et de 14h à 17h. Au 137 avenue Maréchal Foch, au Puy-en-velay, à la sortie sud de la ville
  • Polignac, M.et Mme Bonnevialle
    Le dimanche 14 juin, de 9h30 à 14h30, au lieu-dit "Beaubac- les Terres Blanches"
  • Polignac, le jardin des Estreys
    Les samedi 13 et dimanche 14 juin, de 10h30 à 12h (visite guidée à 11h). Au lieu-dit "Les Estreys", à la sortie d'Espaly, route de Loudes.
  • Pradelles, M.Enjolras
    Le samedi 13 juin de 9h à 12h et de 14h à 17h. "Vacances Familles", à Pradelles. En venant du Puy, prendre à droite dans le centre de Pradelles jusqu'au foyer Saint-Nicolas.
  • Pradelles, M.Hugon
    Le samedi 13 juin de 9h à 12h et de 14h à 17h. Rue Basse Cour, à Pradelles. En venant du Puy, prendre à droite dans le centre de Pradelles, direction place du musée du cheval.
  • Pradelles, M.Jourdan
    Le samedi 13 juin de 9h à 12h et de 14h à 17h. Rue jean de Paume, à Pradelles. En venant du Puy, prendre à droite dans le centre de Pradelles en direction du centre de vacances.
  • Saint-Jean-de-Nay, M. Et Mme Garde
    Le samedi 13 juin de 10h à 12h et de 14h à 17h. Près du hameau de Cereix, à Saint-Jean-de-Nay, entre Chaspuzac et Saint-Jean-de-Nay, prendre la direction de Cereix, au hameau de Pralong.
  • Saint-Germain-Laprade, M.Defay
    Le dimanche 14 juin, de 14h à 17h, 6 impasse de la Croze.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire