Haute-Loire : la gastro s'en va... la varicelle arrive !

jeu 30/01/2014 - 12:13 , Mise à jour le 26/11/2020 à 17:49

L'épisode de gastro-entérite qui a touché la Haute-Loire comme la France s'estompe peu à peu. C'est en tout cas ce que révèle le dernier bilan dressé par le réseau « Sentinelles ». Après avoir flirté avec le seuil épidémique (ndlr, 274 cas / 100 000 auvergnats ; le seuil étant fixé à 280 cas / habitants), la Haute-Loire oscille désormais entre le vert et l'orange.

La varicelle arrive par la grande porte
Mais c'est une autre menace qui plane sur les altiligériens désormais. Si le taux de Diarrhée aiguë varie entre 60 à 150 cas pour 100 000 altiligériens (ndlr, avec notamment une partie Sud du territoire bien moins touchée que la partie Nord), la Haute-Loire se trouve dorénavant en « alerte rouge/orange » en ce qui concerne la varicelle.

La Haute-Loire et 7 autres gros foyers
« En tout, sept foyers d’activité régionale ont été observés », précise le réseau « Sentinelles ». D'activité forte en Picardie (96 cas pour 100 000 habitants) et Haute-Normandie (46), à modérée en Nord-Pas-de-Calais (39), Basse-Normandie (24), Champagne-Ardenne (23), Ile-de-France (21) et Midi-Pyrénées (21). Il n'y a pas de chiffres précis concernant la Haute-Loire qui semble proportionnellement touchée comme l'Ile de France (ndlr, des statistiques chiffrées sont plus difficiles à réaliser sur une population moins importante comme la notre). Le bassin ponot est dans le « rouge » et plus on s'éloigne du centre du territoire, plus le nombre de cas diminue.

« Il n'y a rien à faire contre la varicelle »
Ce qui est problématique avec cette épidémie de varicelle, c'est qu'il n'y a pas grand chose à faire pour lutter. Contacté, le conseil de l'ordre des médecins de Haute-Loire l'affirme, « malheureusement, c'est une maladie face à laquelle l'homme est impuissant et ne peut pas se protéger ». Du coté de l'ordre des médecins 43, malgré l'analyse du réseau « Sentinelles », aucun pic de varicelle n'a été réellement constaté ces derniers temps.

Fort heureusement - et malgré les bruits de couloirs - « la varicelle ne peut s'attraper qu'une fois au cours de sa vie », confirme le conseil de l'ordre des médecins altiligérien. Vous êtes donc tranquille si vous avez déjà eu le corps plein de petits boutons rouges étant plus jeune. Pour les autres : bonne chance!

A.P.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire