Haute-Loire et Covid, augmentation du taux d'incidence la plus élevée d'AuRa

Par NDe sam 27/03/2021 - 12:00 , Mise à jour le 27/03/2021 à 12:00

En semaine 11 (du 15 au 21 mars 2021), la situation épidémiologique se dégrade en Auvergne-Rhône Alpes avec une forte intensification de la circulation virale, alors que la proportion estimée du variant britannique avoisine les 80%. Parmi les 12 départements de la Grande Région, la Haute-Loire est la zone qui enregistre une montée de son son taux d'incidence la plus forte depuis la semaine précédente.

À l'échelle de la grande Région, la pression hospitalière, déjà forte, s’accentue : tous les indicateurs évoluent à la hausse, même si celle-ci est à ce stade modérée. La hausse de l’incidence touche les moins de 75 ans. Le taux de dépistage est en forte augmentation chez les plus jeunes, particulièrement chez les moins de 15 ans, à la faveur des campagnes de dépistage en milieu scolaire. Sous la pression épidémique, les nombres d’infections et d’hospitalisations chez les personnes les plus âgées se stabilisent ou augmentent légèrement.

Au niveau départemental, le Rhône se démarque avec des indicateurs toujours en progression. La Haute-Savoie et la Loire présentent également une évolution défavorable avec un haut niveau de circulation virale et une forte progression de leur taux d’hospitalisation.

La Haute-Loire, un taux d'incidence qui s'envole mais un niveau moyen faible

Le Rhône est le département présentant le taux d’incidence le plus élevé de la région, avec 386 cas/100 000 habitants, suivi de la Haute-Savoie (293 cas/100 000 habitants), et de la Loire (285/100 000) ; ces trois taux d’incidence sont en forte augmentation par rapport à la semaine précédente. Les autres départements présentent tous des taux d’incidence inférieurs au taux d’incidence régional.

Les départements où le taux d’incidence augmente le plus fortement depuis la semaine précédente sont la Haute-Loire (malgré un niveau qui reste faible) suivie par la Savoie, la Loire et l’Ardèche. Le Cantal et la Haute-Loire présentent néanmoins les  taux d’incidence les plus bas de la région (respectivement 100 et 157/100 000)

Vaccination dans les Ehpad, la Haute-Loire en avance

Au 23 mars 2021, 67 916 résidents d’EHPAD ou USLD ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 en Auvergne-Rhône-Alpes soit 85,6% des résidents d’EHPAD ou USLD (vs. 82,7% au 16 mars) et 51 073 résidents ont reçu 2 doses soit 64,4% (vs. 58,3% au 16 mars), en dessous de la moyenne nationale. Deux départements présentent des couvertures vaccinales 1 dose supérieures à 95%, il s’agit de la Haute-Loire et de la Savoie.

Toutes ces informations sont tirées du site de Santé Publique France

> Voir le taux d'incidence par communauté de communes

 

 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

5 commentaires

du

dim 28/03/2021 - 23:54

Ce que cette maladie révèle, c'est le retour des prédicateurs moralistes.
Ils scrutent les chiffres, le "taux d'incidence", et nous promettent la punition que notre façon de vivre mériterait. Il ne voit dans leurs prochains que des "énergumènes", des "irresponsables", des "jeunes", des "contrevenants" et voudraient absolument qu'ils soient bannis de l'espace public, masqués de gré ou de force. Ils sont plus dangereux que le plus contagieux des virus. Surtout en Haute-Loire où l'interprétation du "taux d'incidence" relève de l'exégèse religieuse compte tenu de la faible densité de population.

ho

dim 28/03/2021 - 13:13

La Cata était annoncée !! Parisiens, Lyonnais ont débarqués. Les maisons de vacances se sont ouvertes, les pèlerins et randonneurs débarquent sur Compostelle les hébergements collectifs ont ouvert !! Mais non en Haute-Loire on est plus fort que le COVID !! Pas de masques sur le marché, les bars réouvert, les jeunes font la bringues, Les fêtes de famille bâtent leur plein!! Mais non pas de décisions préfectorale. Alors que j entendent personne se plaindre si semaine prochaine on se reprend un confinement car on y va direct !! Des irresponsables !!

mo

dim 28/03/2021 - 11:20

he
étant personne à risque et pas encore vaccinée à cause du manque de dose , ça fait des semaines que je ne peux plus faire un tour au marché :
1 personne sur 2 n'a pas de masques : les clients mais aussi les commerçants ambulants .
Sur les étals les clients touchent tous les produits , tatent , sentent et reposent .
les personnes qui consomment en " terrasse " quittent le masque mais ne savent pas compter jusqu'à 6 .
Aucune sécurité au marché

lo

dim 28/03/2021 - 09:14

Et voilà le résultat !! Quand on voit, au grand désespoir du personnel soignant entre autres, les agissements irresponsables et surtout répréhensibles de certains énergumènes brailler les samedis en ville pour se faire remarquer, on ne peut qu'être attristé et écoeuré et souhaiter un VRAI reconfinement STRICT si l'on veut se sortir de cette situation. Il est désolant de constater que même les mesurettes restrictives actuelles ne sont pas prises très au sérieux par les autorités et tant que l'on ne s' en prendra pas au portefeuille du contrevenant en contrôlant plus souvent et sans état d'âme, rien ne changera hélas !

he

dim 28/03/2021 - 08:28

Hier en fin de matinée j'ai traversé le marché, axe haut de Pannessac jusqu'à Michelet via le Plot, place de la Mairie. Mis à part les gens en terrasse qui pour consommer ne pouvaient pas avoir de masque, le nombre de personnes qui en portaient un avoisinait le un sur deux. Je croyais que sur le marché le port était obligatoire. Comment pourra-t-on s'en sortir ?