Haute-Loire : des robots font leur rentrée dans les lycées

mar 04/09/2018 - 17:16 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:54

Le principe est simple : un lycéen, qui doit s’absenter pendant plusieurs semaines pour être hospitalisé, pourra bénéficier d’un ordinateur dans sa chambre d’hôpital. L’outil informatique permettra de télécommander à distance un robot pour interagir en classe, à la cantine ou dans la cour de récréation avec ses camarades et ses professeurs. Le tout rendu possible grâce à un écran et des roulettes.
----Un concept primé à 2 reprises

  • finaliste du PPI AWARDS 2014 : prix européen achat public Innovant + présentation du projet à la Commission européenne
  • Prix Coup de coeur EDUCATICE 2014, salon des professionnels de l’éducation, Paris.

-----"L'élève bien plus motivé à revenir à l'école"
Si le principe est simple, il aura tout de même fallu une phase d'expérimentation longue de trois ans pour mettre en place ce dispositif et démontrer ses bienfaits. « Contrairement à ce que l’on pense, le robot a permis d’entretenir le lien humain qui pouvait être perdu à cause de l’éloignement. Les médecins ont constaté qu’en restant en contact permanent avec ses camarades et ses professeurs par l’intermédiaire du robot, l’élève hospitalisé était bien plus motivé à revenir à l’école et se battait mieux contre la maladie », explique Sandrine Chaix, conseillère régionale déléguée au handicap.
Cinq robots en Haute-Loire
Les 57 robots seront répartis sur les trois académies de la Région (Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon), ainsi que dans les établissements de l'enseignement privé et de l'enseignement agricole. Les lycées de la Haute-Loire auront donc à leur disposition cinq robots. A ce jour, au lendemain de la rentrée, aucun avatar est en cours d'utilisation dans le département selon le service presse de la Région.
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire