Haute-Loire : des restrictions d'eau pour faire face à la sécheresse

mer 08/07/2015 - 18:37 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:35

Ce mardi 7 juillet 2015, le comité des usagers de l'eau s'est réuni à l'initiative de Denis Labbé, préfet de Haute-Loire, pour dresser un bilan de la situation hydrologique.

Toujours pas un nuage à l'horizon
Ce printemps 2015 a été particulièrement sec avec, notamment beaucoup de vent du Nord et d'Est. Les agriculteurs avaient tiré la sonnette d'alarme au début du mois de juin. La fin de celui-ci a été exceptionnellement sèche et chaude : de telles températures à cette période de l'année n'avaient pas été observées depuis 1953.
A ce jour, les prévisions météorologiques à 10 jours ne mentionnent pas de précipitations significatives. Des orages localisés peuvent éclater mais le temps chaud et sec va se maintenir au moins jusqu'en debut de semaine prochaine.

> Télécharger la carte des niveaux de sécheresse en Haute-Loire (au 8 juillet 20015)

Trois situations différentes en Haute-Loire
Les débits de certains cours d'eau sont observés régulièrement. La préfecture vient d'émettre un arrêté de restriction des usages de l'eau. La Haute-Loire est découpée en trois zones. L'Allagnon, l'Allier aval et la Loire amont sont en état d'alerte. L'Allier moyenne, l'Allier amont, le lit mineur de la Loire, la Loire aval, la Loire moyenne rive gauche, le Haut-Lignon, la Borne et la Dorette sont en vigilance.
En revanche, le lit mineur de l'Allier et la Loire moyenne rive droite sont en situation hydrologique normale. Mais que signifient vraiment ces niveaux ?

  • Dans les zones en vigilance :
Aucune interdiction n'est émise. Les usagers doivent être informés sur la situation hydrologique et des recommandations doivent être données auprès des particuliers et des acteurs économiques.
Les gestionnaires d’unités de distribution d’eau potable redoublent de vigilance sur la situation de leur ressource en eau.
  • Dans les zones en alerte :
Certains usages sont interdits jusqu'à nouvel ordre :
  • l’arrosage des jardins d’agrément, pelouses, espaces verts, qu’ils soient publics ou privés,
  • l’arrosage des golfs, sauf les départs et greens qui peuvent être arrosés uniquement la nuit de 20 heures à 8 heures le lendemain,
  • les fontaines publiques raccordées au réseau d’eau potable,
  • l’alimentation des plans d’eau autres que ceux autorisés en tant que piscicultures de production,
  • le remplissage en eau (sauf pour le premier remplissage après la construction) et le renouvellement de l’eau des piscines des particuliers,
  • le lavage des véhicules hors installations professionnelles à haute pression ou à recyclage d’eau, à l’exception des véhicules soumis à une obligation réglementaire (véhicule sanitaire, alimentaire...) ou technique (bétonnière...),
  • le nettoyage des extérieurs des bâtiments (murs, toitures, sols,...),
  • l’arrosage des trottoirs et voies publics ou privés, sauf pour impératif sanitaire.

D'autres sont provisoirement interdits de 8h à 20h :

  • l’arrosage des potagers,
  • l’arrosage des terrains de sports de toute nature,
  • l’irrigation par aspersion des prairies naturelles ou artificielles et des cultures, sauf cultures florales, maraîchères et fruitières.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire