Haute-Loire : des boutiques la Halle pourraient fermer

mer 08/04/2015 - 17:37 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Le couperet est tombé. 1 450 postes vont être supprimés dans le groupe Vivarte. L'annonce en a été faite, ce mardi 7 avril 2015, par la direction en comité central d'entreprises. Près de 250 boutiques vont fermer en France parmi les enseignes André chaussures et La Halle aux vêtements.
En Haute-Loire, on compte trois boutiques La Halle aux vêtements : Le Puy-en-Velay, Monistrol-sur-Loire, ainsi que le magasin ex-Défi Mode de Brives-Charensac, cédé à l'enseigne La Halle en 2008 avec 78 autres boutiques à travers le pays.
En revanche, les magasins Défi-Mode de Brioude, Yssingeaux et Langeac, également partie du groupe Vivarte, ne sont pas directement concernés par les fermetures annoncées puisqu'ils battent toujours pavillon Défi-Mode.

----Environ 80 % des salariés du groupe sont des femmes, dont 80 % sont à temps partiel avec des contrats de 25 heures hebdomadaires.-----Des transferts vers la Halle aux chaussures
On ne sait pas encore s'ils font partie des fermetures annoncées. En local, les responsables de boutiques ne communiquent pas et au siège, la direction, contactée par la rédaction de Zoomdici.fr, ne donne pas de précision géographique. Tout juste sait-on que 197 boutiques La Halle aux vêtements sur 608 vont fermer à travers la France. Parmi ces 197 fermetures, « 23 magasins pourront être repris par la Halle aux chaussures ou Besson chaussures » (également groupe Vivarte), a priori avant l'été sous réserve de l'aval du comité central d'entreprise.
Par ailleurs, 27 magasins voués à la fermeture « pourront transférer leur activité et leurs équipes dans des enseignes la Halle aux chaussures », assure la direction. Ce cas de figure concernerait principalement les zones commerciales où les deux enseignes sont voisines. Au Puy, la boutique vêtements est située en centre-ville (place du Breuil) et la boutique chaussures en périphérie, à Brives-Charensac.

----L'an dernier, le chiffre d'affaires du groupe Vivarte a baissé de 10 %, soit 100M€ pour un chiffre d'affaires annuel de 2,7Mds€.-----Retour aux fondamentaux
Ces mesures s'accompagneront d'un recadrage. En effet, depuis 2013, et l'arrivée du nouveau Pdg, Marc Lelandais, issu du secteur du luxe, les enseignes La Halle aux vêtements avaient monté en gamme avec un relooking visuel (le nom raccourci à « La Halle ») et ce slogan : « Comme les Françaises sont jolies ». Le but était de concurrencer des marques comme H&M, Zara ou Primark. Les syndicats du groupe dénonçaient la « folie des grandeurs » des dirigeants. Il faut croire qu'on leur a donné raison. Le plan de redressement, présenté aux organisations syndicales ce mardi, prévoit de « recentrer l'offre sur les fondamentaux de l'entreprise avec un retour vers la clientèle familiale et populaire qui vit en périphérie ».
Les négociations avec les syndicats commencent le 14 avril.

Annabel Walker


On apprend ce jeudi que le Pdg, Marc Lelandais, a quitté le groupe en octobre dernier avec un parachute doré de plus de trois millions d'euros.

> La boutique San Marina au Puy étant une franchise indépendante, elle n'est pas concernée par les éventuelles fermetures de magasins.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire