Haute-Loire : comment a évolué la population dans votre commune ?

Par EMa dim 01/01/2023 - 06:00 , Mise à jour le 01/01/2023 à 06:00

La Haute-Loire enregistre 227 489 habitants selon la dernière étude de l'Insee. Découvrez les résultats des populations légales des communes de Haute-Loire qui entreront en vigueur le 1er janvier 2023.

À l’occasion de la publication par l'Insee des populations légales 2023, regardez si votre commune a perdu ou gagné des habitants ces dernières années.

Selon l'Insee, sur la période 2014-2020, 137 communes ont perdu des habitants, 112 communes ont gagné des habitants et 8 maintiennent leur population.

Le Puy-en-Velay reste sur une croissance positive entre 2014 et 2020, mais a perdu 268 habitants entre 2019 et 2020. En 2014 sa population était de 18 619 habitants. Elle est désormais de 18 947 habitants (+0,3 %).

Photo par Insee - Recensement de la population

La plus petite commune de Haute-Loire est…

Le Vernet est la plus petite commune du département (22 habitants) juste devant Arlet (23 habitants).

La commune avec la plus grande hausse du nombre d'habitants

Le gain le plus important est pour Barges avec +6,1 %. La commune passe de 77 à 110 habitants entre 2014 et 2020 toujours selon le rapport de l'Insee.

La commune avec la plus grande baisse du nombre d'habitants

En revanche, la commune avec la plus grande baisse de populations sur la période 2014-2020 est Charraix avec -4.6 %. Elle passe de 89 à 67 habitants.

Les 5 communes les plus peuplées de Haute-Loire

  • 1er : Le Puy-en-Velay : 18 947 (+0,3 % sur la période 2014-2020)
  • 2e : Monistrol-sur-Loire : 8 962 (+0,3 %)
  • 3e : Yssingeaux : 7 320 (+0,5 %)
  • 4e : Brioude : 6 537 (-0,4 %)
  • 5e : Aurec-sur-Loire : 6 166 (+0,4 %)
Photo par Insee - Recensement de la population

Retrouvez ci-dessous le détail pour chaque commune en zoomant sur la carte.

Selon des projections de l'Insee, et sous réserve de la poursuite des tendances démographiques actuelles, le département de Haute-Loire recenserait près de 6 000 habitants de moins en 2070 (-0.05 %) malgré un excédent migratoire. Un déclin démographique qui débuterait en 2040.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés