Haute-Loire : + 90 % de personnes âgées d'ici 2040

mer 24/12/2014 - 16:03 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:31

En Haute-Loire, 9,9 % de la population des plus de 60 ans bénéficient de l'Allocation personnalisée d'autonomie (6 204 personnes) contre 9,1 % au niveau régional et 8 % au national.
A l'horizon 2040, l'augmentation du nombre de personnes âgées en Haute-Loire devrait atteindre + 90 %. La population des 80 ans et plus est donc appelée à doubler.

L'APA, c'est quoi ?
Cette allocation doit couvrir une partie des dépenses de toute nature pour les personnes âgées ayant besoin d'aides pour des actes essentiels de la vie ou nécessitant une surveillance régulière (fonctions mentales altérées, absence d'autonomie locomotrice ou autonomie partielle...). Les demandes se font auprès du Conseil Général.

La moitié demeure à son domicile et l'APA représente plus de 20 % de leurs ressources
Ces bénéficiaires résident à leur domicile pour 54,27 % d'entre eux, les autres sont en établissement. Globalement en France, se sont 59 % qui sont à leur domicile.
L'APA représente plus de 20 % des ressources d'un foyer de retraités altiligériens, ce constat est vérifié à l’échelle nationale.

Des aides difficiles à financer pour les collectivités
Le Département et la Région allouent près de 10 % de leur budget à l 'APA, alors que la moyenne nationale est de 7,8 %. La Caisse Nationale de solidarité pour l'autonomie aide les Départements à hauteur de 29 %.
En Haute-Loire, cette aide est plus élevée (35%) ce qui traduit des difficulté de financement de la part du Département d'après l'Observatoire. Si l’État se désengage de cette collectivité, le montant des aides pourrait être mis à mal dans les années à venir.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire