Handibasket Le Puy a eu le dernier Meaux

dim 08/01/2017 - 13:25 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Bien calé à la 4e place de ce championnat de Nationale 1A, le club ponot fait de la résistance, dans le haut du classement. Juste derrière le trio de tête constitué du Cannet, de Hyères et de Meaux, les Vellaves ont frappé fort en battant une des formations du Top 3, « d’habitude, quand ces équipes perdent, c’est seulement entre elles », rappelle Jean-François Gidon, le monsieur communication du club.
Mais ce succès n’est pas tombé tout cuit et il a fallu attendre le dernier quart-temps pour voir la victoire se dessiner, car cette solide équipe de Meaux se montrait plus habile sous le panier.

La mauvaise entame de match des Ponots
Pourtant, Le Puy entamait la partie sur ses qualités, à savoir la vitesse. Mais la précision dans le dernier geste n’était pas au rendez-vous et les visiteurs prenaient une lègère option à la fin du premier round (12-13)
Cet écart s’est creusé dangereusement dans le deuxième quart-temps, un moment difficile pour les Ponots qui ne trouvent aucune solution offensive pour tempérer la balade de Meaux. À la fin de la période les Franciliens, qui ont eu jusqu’à 15 points d’avance, s’en vont prendre la pause avec 9 longueurs de plus que leurs hôtes quelques peu secoués.

Le coaching de David Vérots porte ses fruits
Et rien ne semble changer, au retour des vestiaires, l’écart semble vouloir se creuser à nouveau, mais les changements tactiques mis en place par David Vérots portent peu à peu leurs fruits et ses joueurs se montrent enfin en mesure de faire déjouer leurs adversaires.
À l’entame du dernier quart-temps, l’écart n’est plus que de 4 points. Les Ponots qui ont surfé sur la vague d’une troisième période réussie, ont compté jusqu’à 9 points d’avance.

Handibasket Le Puy conquiert le cœur du public
Mais le suspense aura tenu toutes ses promesses et Meaux, après avoir recollé au score (57-57), ne s’inclinera que d’un panier.
Handibasket Le Puy s’accroche à sa 4e place, au dépens de Saint-Avold pourtant mieux armé sur le papier. Mais c’est sans compter sur la vaillance des Ponots qui ont ravi le public venu nombreux au Palais des sports de l’Agglomération : près de 200 spectateurs, dont certains novices. Et oui le handibasket, de par son intensité tant dans le rythme que dans les contacts, est un sport très spectaculaire.

J.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire