Grippe aviaire : le risque diminue en Haute-Loire

Par AP jeu 29/04/2021 - 09:00 , Mise à jour le 29/04/2021 à 09:00

Compte tenu de l’évolution favorable de la situation sanitaire observée dans la faune sauvage française, le niveau de risque influenza aviaire est ramené au niveau « modéré » pour le département de la Haute-Loire.

Voici les informations communiquées ce mercredi par la Direction départementale de l’Emploi, du Travail, des Solidarités et de la Protection des Populations : 

"Le passage du risque « élevé » au risque « modéré » allège les mesures de protection renforcées qui étaient en cours depuis le 17 novembre 2021. Ainsi, pour la Haute-Loire, l’obligation de claustration des volailles des élevages commerciaux et de toutes les basses- cours pour éviter tout contact avec les oiseaux sauvages susceptibles d’être infectés est levée. De plus, les rassemblements d’oiseaux (sauf pour les oiseaux originaires des zones écologiques à risque particulier) et les lâchers de pigeons voyageurs sont à nouveau autorisés en Haute-Loire.

Néanmoins, les mesures suivantes doivent continuer à être mises en œuvre par les détenteurs professionnels et non professionnels d’oiseaux :

  • la surveillance de l’état de santé général des oiseaux est quotidienne, il est notamment recherché
  • l’augmentation de la mortalité, la baisse de consommation d’eau ou d’aliments, la chute de ponte et l’apparition de troubles respiratoires ;
  • tout signe évocateur d’influenza aviaire (cf. point précédent) est déclaré sans délai à un vétérinaire ;
  • des mesures de biosécurité sont appliquées dans les élevages commerciaux (mise en place du plan de biosécurité, d’un sas sanitaire et conduite en bande unique, conformément à l’arrêté ministériel du 8 février 2016 relatif aux mesures de biosécurité applicables dans les exploitations de volailles).

Par ailleurs, toute mortalité d’oiseaux sauvages (dès un animal pour les cygnes, canards, oies et poules d’eau et dès trois animaux en moins d’une semaine dans un rayon de 500 mètres pour les autres oiseaux) doit être signalée sans délai à l’Office Français de la Biodiversité : sd43@ofb.gouv.fr"

 

Pour plus d’informations :

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire