Grand Corps Malade, "l'invité de marque pour mes 30 ans"

mar 03/03/2015 - 13:55 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Tout débute samedi après-midi alors que deux jeunes femmes, Gwenaëlle et Carole, sont en terrasse de la brasserie du Palais, au Puy-en-Velay. Elles voient alors arriver un homme au visage qui ne leur est pas inconnu : Grand Corps Malade, accompagné de son staff.
Ils s'assoient à la table d'à côté et engagent rapidement la conversation avec les deux jeunes femmes, rejointes par Olivier, un chadracois qui fête ses 30 ans ce samedi soir. Un échange de plus d'une heure, au cours duquel l'artiste va même appeler le maire du Puy Laurent Wauquiez pour le chambrer sur sa ligne politique, "un échange sans clash, tout en humour, juste pour plaisanter", relève Olivier.

Le slameur cherchait justement un "after" pour décompresser au terme de son concert
Grand Corps Malade les invite à son concert mais comme ils ont déjà cet anniversaire de prévu, ils sont contraints de décliner l'invitation. Ils proposent alors à l'artiste de les rejoindre pour la deuxième partie de soirée : le slameur saute sur l'occasion, il cherchait justement un "after" pour décompresser au terme de son concert.
Une fois les numéros de téléphone échangés, les uns vont préparer le concert et procéder au réglage des balances, les autres se retrouvent dans un appartement du Puy-en-Velay pour fêter l'anniversaire d'Olivier. Ce dernier reçoit un coup de fil un peu plus tard dans la soirée, c'est le manager de Grand Corps Malade, qui lui demande l'adresse de l'appartement pour les rejoindre.

"Grand Corps Malade, c'est le miel, et il y avait les abeilles autour"
Ils sont ainsi une douzaine à poursuivre la soirée dans l'appartement ponot, jusqu'à environ 1h30 du matin, en compagnie du célèbre slameur. Ils décident ensuite de tous se rendre au Privilège, un bar dansant du Puy-en-Velay. Leur arrivée ne passe pas inaperçue... "Grand Corps Malade, c'est le miel, et il y avait les abeilles autour", témoigne un des jeunes qui a donc passé une partie de la soirée avec lui.
Tout le monde cherche donc à approcher la célébrité, "et il s'est montré super disponible, il a pris le temps de discuter avec un peu tout le monde", souligne le trentenaire fêtant son anniversaire. Il faut dire que l'artiste n'est pas avare et offre des verres à beaucoup de monde, surpris des tarifs pratiqués au Puy en comparaison à la région parisienne où il réside.

Invités à Lyon pour assister à son concert
Vers 4h30 du matin, le groupe de jeunes a bien fêté l'anniversaire et décide de rentrer se coucher, tout comme le slameur et son staff qui  filent dormir à l'hôtel à Saint-Etienne. Ils retournaient ensuite à Paris avant de revenir à Lyon, ce mercredi soir, pour un nouveau concert... auquel Olivier, Gwenaëlle et Carole sont invités, puisqu'ils n'avaient pas pu assister à la représentation donnée à Vals samedi soir.
"J'avais un invité de marque pour mes 30 ans", s'amuse Olivier, "il s'est montré très sympa, très simple et prêt à engager la discussion avec tout le monde. On garde tous un bon souvenir de cette soirée".

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire