Gilets Jaunes : Michel Chapuis et Laurent Wauquiez veulent en être mais...

mar 13/11/2018 - 17:13 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

C'est Laurent Wauquiez le premier qui a fait part de son intention de rejoindre les rangs des "Gilets Jaunes" en Haute-Loire pour les actions prévues ce samedi 17 novembre 2018, pour protester contre la hausse excessive des prix du carburant. Michel Chapuis a suivi le mouvement proposant par voie de communiqué de presse, d'accueillir les manifestants, ce même samedi à 15 heures sur la place du Breuil du Puy.

(Samedi 10 novembre 2018, un groupe d'Altiligériens réunis via les réseaux sociaux organisaient dans les grandes lignes, la mobilisation du 17 novembre 2018. Photo DR/zoomdici)

----Au moins 650 actions sont prévues ce samedi à travers la France dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Le gouvernement l'a confirmé ce mardi, aucun blocage total ne sera toléré.-----Le maire du Puy-en-Velay, qui se dit lui-même impacté en tant que maire et citoyen par la hausse des prix du carburants, fait ainsi part des témoignages, des inquiétudes que ses administrés lui adressent, qu'ils soient particuliers, dont "certains font 80 km aller-retour juste pour travailler, 1600 km par mois et 150 euros dépensés aujourd’hui en gazole", ou professionnels. "Les transporteurs craignent, malgré leur systèmes anti-vol, des recrudescences de vols. Il en est de même pour les entreprises de travaux publics, les auto-écoles, les taxis, ambulanciers qui n'ont pas d'autres choix pour exercer leur métier." Et de poursuivre : "Le prix du gazole s'est envolé atteignant un record à la pompe. C'est inédit. Et on nous annonce 7 centimes supplémentaires au 1er janvier. Rien ne laisse à penser que la hausse s'arrêtera... Cela ne peut pas durer plus longtemps !"

>> A lire : Les "Gilets Jaunes" du Velay préparent les blocages du 17 novembre

Michel Chapuis conclut son communiqué de presse par une adresse directe aux membres du mouvement citoyen qui a prévu samedi 17 novembre de bloquer, dans les deux sens, la RN88 entre Blavozy et Brives-Charensac. "Je comprends votre désarroi, et je serai heureux de venir m'entretenir avec vous, le 17 novembre. Je vous propose une rencontre conviviale, autour d'une boisson chaude, sur la place du Breuil à 15h. Venez nombreux, et n’oubliez pas votre gilet jaune."

----Programme du 17 novembre
Les "Gilets Jaunes" invitent les personnes voulant participer au blocage à se retrouver samedi à 9h sur le parking du Super U d'Yssingeaux ou vers 9h30 sur la zone industrielle de Blavozy. Les deux groupes se rejoindront pour décider du lieu où ils installent un blocage sur la RN88, en fonction du nombre de personnes présentes. Seuls les secours, les forces de l’ordre et les Petit Dej' de l'association Trisomie 21 pourront passer.
----->> Consultez les prix des carburants actuels par département
"En aucun cas cette manifestation se tiendra sous un drapeau de parti politique"
Si Cyril Tempère n'a encore pas répondu à l'invitation de Michel Chapuis, il a par ailleurs commenté l'intervention du président (LR) de la Région ainsi que celle du maire du Puy : "Concernant les appels des politiques locaux, Monsieur Chapuis et Monsieur Wauquiez, nous sommes ravis qu'ils participent en tant que citoyens de France mais en aucun cas cette manifestation se tiendra sous un drapeau de parti politique. Nous ne sommes ni de droite ni de gauche ni des extrême ni du centre, nous sommes le peuple français que l'on soit black, blanc, beurre etc. Nous sommes là pour faire entendre la voix du peuple qui se noie sous les taxes et la baisse du pouvoir d'achat. J'insiste encore une fois que si ces hommes politiques se joignent à nous ce ne sera qu'en tant que citoyens."
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire