Football : match décisif entre Arsac et Saint-Julien en PHR

dim 31/05/2015 - 23:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:34

« Un match pareil, c’est toujours difficile à appréhender. L’enjeu est nul pour nous mais Saint-Julien joue le maintien (…) Au final le résultat d’aujourd’hui est logique, et flatteur pour Saint-Julien » explique le coach arsacois, Pascal Rambaud

Une première mi-temps pauvre en actions
Le match démarre et s’équilibre rapidement. Saint-julien joue en blanc, Arsac en maillot vert. Les trente premières minutes n’offrent rien de spectaculaire aux amateurs de football ; les ballons, dans les deux camps, sont perdus trop rapidement par manque d’agressivité. La chaleur n’aide pas, mais les capitoliens, qui jouent  pour le maintien, manquent d’ouvrir la marque à cinq minutes de la pause. L’avant-centre passe hélas complétement à coté, la faute à un mauvais rebond qui envoie la balle bien au dessus de la barre.
0-0 à la pause.

Le match s’emballe en deuxième
Arsac engage la seconde période et met rapidement la pression dans les 25 mètres de Saint-julien. Sur une mauvaise relance d’un défenseur central, l’avant-centre profite d’un rebond haut pour placer une tête qui ira lober tranquillement le portier capitolien.
1-0 pour les locaux

Cinq minutes s’écoulent et sur une belle ouverture sur le flanc droit, l’ailier des verts trouve parfaitement son n°10 démarqué au point de penalty. Karim Smadi reprend en volée le ballon sans laisser aucune chance au coach-gardien de Saint-julien.
2-0

Saint-Julien réduit la marque peu après, sur un centre bien repris par l’attaquant qui décroise sa frappe et joue des poteaux pour tromper le goal arsacois.
2-1

La partie s’emballe ; sursaut d’orgueil  chez les joueurs en blanc qui moins d’une minute après être revenus au score égalisent et se relance dans la course au maintien. Saint-Julien poussera jusqu’aux derniers instants mais la partie se terminera sur un nul.  Le maintien n’est toujours pas assuré pour l’équipe, qui devra obligatoirement s’imposer lors de la dernière journée si elle veut garder une chance.
Score final : 2-2

« Un club d’avenir »
Après le match,  Pascal Rambaud a confié à ses joueurs qu’il n’entrainerait plus Arsac la saison prochaine. Le coach salue une équipe « tendre, à qui il n’a plus rien à apprendre et qui doit, pour continuer a évoluer, être encadré par un autre tout en gardant en tête les enseignements du passé ».  Le coach évoque également son attachement pour ce club, préférant souvent aligner une formation de « cœur » plutôt que de se baser uniquement sur la compétitivité. D’accord ou non, il précise qu’il ne « croit pas en une science du football (…) j’ai souvent eu de meilleurs résultats en alignant deux-trois jeunes qu’avec l’équipe type ».

P.F.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire