Foot : les Ponots sont champions

dim 24/05/2015 - 11:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:34

Ce samedi 23 mai 2015, à 18h, accompagné de Christophe Gauthier, président du Puy Foot 43, Guy Chouvet, adjoint aux sports à la mairie du Puy, a donné le coup d’envoi de l’ultime rencontre du championnat de France amateur (CFA2), entre l’équipe ponote et celle de Louhans. Les U13 /U14 du club local ont été de la fête en jouant les ramasseurs de balle.

"Louhans est mieux rentré dans le match que nous"
Les jaunes et noirs de Louhans sont venus en terre vellave en quête d’un résultat pour leur survie en CFA2. Ainsi, en première période, ils sont plus incisifs et entreprenants que les bleus et blancs. Ils se procurent des occasions de but dangereuses. A la 40ème minute de jeu, les visiteurs sont récompensés de leurs efforts. Ils ouvrent le score grâce à leur attaquant N’Diaye. Après un petit crochet dans la surface de réparation, ce dernier adresse astucieusement un tir croisé qui trompe le gardien ponot. A la 44ème, l’avant-centre louhannais Foued Kahlaoui décoche, des vingt mètres, une frappe sèche qui s’écrase sur la barre transversale des buts d’Al Shaibani.
"On a été en difficulté parce que Louhans est mieux rentré dans le match que nous, parce qu’ils avaient un objectif beaucoup plus important que le nôtre", analyse Roland Vieira, le coach ponot.

Les ponots s’enhardissent en deuxième mi-temps
La bande à Gaëtan Favier, le capitaine ponot, affiche de meilleures intentions dès la reprise de la deuxième période. Ainsi, à la 55ème minute, après une remarquable combinaison, Pierre-Louis Listener trompe la vigilance du portier adverse pour remettre le compteur à égalité. Les locaux continuent leur pression sur le but adverse. A la 68ème minute, Désiré Segbé, à peine entré en jeu, butte maladroitement sur le gardien adverse, au grand dam des dirigeants et du public. Mais, à la 73ème minute, il se rachète en reprenant victorieusement un centre en retrait de Pierre-Louis Listener. Les bleus et blancs lutteront jusqu’au bout pour conserver le score et arracher la victoire synonyme de titre de champions.
"On a su rectifier la donne à la mi-temps et quelques petits trucs, tous les joueurs se sont remis à l’endroit, ont essayé de travailler et d’appliquer les consignes", relève le technicien vellave.

La cerise sur le gâteau
Grâce à leur succès, et en terminant de ce fait premier de leur poule, les protégés de Christophe Gauthier obtiennent le titre honorifique de champion pour la saison 2014-2015.
"C’est évidemment une grande satisfaction", savoure le président. "Je crois que la fête a été tout au long de la saison, au fil des victoires, et ça c’est une satisfaction pour le club", se réjouit-il encore.
De son côté, le coach savoure aussi : "oui, oui, on voulait absolument mettre cette cerise sur le gâteau parce que le club le mérite, les gens qui travaillent au sein du club le méritent". A l’exemple de son président, il persévère en alléguant aussi qu’ "il y a beaucoup de dirigeants, de gens qui donnent de leur temps sans aucun retour, qui n’attendent rien du tout".

"Je veux le même groupe, le même coach"
Au coup de sifflet final la joie est à son comble dans les travées du stade Massot, bien garnies pour l’occasion, et sur la pelouse. De son côté, Christophe Gauthier adresse de simples mais chaleureuse éloges aux différentes composantes du club : " Bravo au coach, bravo à l’équipe, mais bravo aussi à l’encadrement et aux bénévoles, je tiens à les remercier de vive voix ".
Dans les vestiaires, après avoir été poussé sous la douche tout habillé, et en tout en tordant sa chemise trempée, le président fait part de ses souhaits pour la saison prochaine. "Je veux le même groupe, toi aussi Roland il faut que tu restes, et regardez-moi tous dans les yeux, je vois qu’il n’y a pas de défaillance, c’est bien, alors je vous dis au-revoir et à la saison prochaine", s’exclame-t-il sous forme de boutade.

"Bien sûr que je serai l’entraineur du Puy la saison prochaine"
Interrogé sur la question précise de son devenir à la tête de l’équipe vellave, et pour répondre peut-être aussi à son président, Roland Vieira avoue sans détour :

L’équipe sera-t-elle renforcée la saison prochaine?
En accord total avec Christophe Gauthier, Roland Vieira, lui aussi "espère sincèrement  garder la majorité de [mon] groupe, même la totalité". Le renforcement de l’équipe est certes nécessaire, de l’avis unanime des dirigeants. " Mais l’idée du club est de prendre très peu de joueurs et d’essayé de recruter un joueur par ligne, des joueurs qui vont surtout tirer le groupe vers le haut et qui rentrent dans l’état d’esprit du club et se fondent dans la mentalité ponote ", aspire le coach ponot. Mais, réaliste, ce dernier reconnaît que "le club n’a pas beaucoup de marge de manœuvre car il n’a pas les finances extensibles". Humble, il conclue par ces mots : " donc, on est obligé de bosser ".

L'analyse de Roland Vieira


Retour en vidéo sur l"ambiance d'après-match

G.D.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire