Foot : les filles du Puy brillent d'entrée

lun 15/09/2014 - 16:17 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Bien que les joueuses de Pierre-Yves Thomas n'aient pas particulièrement brillé lors des matchs amicaux d'avant saison, elles semblent avoir finalement trouvé leur rythme au meilleur moment possible. La victoire face aux jeunes pousses de l'ASSE, pour terminer leur préparation, était déjà un bon signe ; le succès acquis face à Aurillac-Arpajon ce dimanche 14 septembre (3-0), pour la première journée de championnant, vient confirmer leur forme du moment.

Un début de rencontre très difficile
Au stade Massot, les premières minutes sont compliquées pour les locales qui n'arrivent pas à garder le ballon. Les Ponotes subissent les assauts des rouges et blanches et l'attaquante cantalienne trouve même le poteau de Tatiana Priou, ultime rempart des Altiligériennes. Rapidement, cette dernière est mise de nouveau à contribution et doit effectuer une magnifique parade pour ne pas laisser l'équipe à l'extérieur prendre l'avantage. Les défenseuses redoublent d'effort pour lutter contre les offensives adverses et voyant son équipe en difficulté, l'entraîneur Pierre-Yves Thomas transmet quelques modifications tactiques bienvenues. Les effets ne se font pas attendre : les bleues retrouvent des couleurs et regagnent la possession de balle, arrivant même à se créer quelques occasions dans le dernier quart d'heure. L'arbitre siffle la pause sur un score vierge ; les joueuses du Puy Foot soufflent, conscientes qu'elles s'en sortent très bien.

Le vent tourne
La reprise est plus convaincante pour les locales et le jeu s'équilibre. Les coéquipières de Safia Bengueddoudj prennent même le dessus : en milieu de seconde période, Juliette Bernier ouvre son compteur but et délivre tout le camp Ponot, jusque-là un peu tendu. Le coach vellave décide de faire des changements pour apporter un peu fraîcheur et essayer de plier le match. Marjorie Béal et Coraline Biaggini, des joueuses à vocation offensive, font alors leur rentrée accompagnée par Elsa Chany en milieu de terrain. Coaching payant : à peine sur la pelouse que Béal, à l'entrée de la surface, envoie le cuir au fond des filets d'une superbe frappe enroulée dont elle a le secret. Assommé, Aurillac-Arpajon n'y arrive plus et Julie Alvés aggrave le score d'une tête plongeante sur une passe de Béal, une nouvelle fois décisive.

Spectaculaire retournement de situation dans un match pourtant mal embarqué : nul n'aurait pu imaginer ce résultat à la mi-temps mais la force mentale du groupe et un bon coaching ont fait la différence. Prochain rendez vous à Claix, dimanche prochain, pour confirmer.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire