Foot : Blavozy remporte sa 5ème Coupe de la Haute-Loire

lun 15/06/2015 - 09:57 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:35

Ce dimanche matin 14 juin 2015, l’assemblée générale du District de Football de la Haute-Loire s’est donc déroulée au Mazet Saint Voy. Les dirigeants ont entériné quelques décisions applicables dès la saison prochaine, notamment sur le statut de l’arbitrage.

Fin du conflit rive droite du Lignon
Raymond Fournel, président du District de Football de la Haute-Loire, a tout d’abord rappelé que "les instances seront très vigilantes au cours de la saison prochaine sur les différents tricheries".
Le conflit opposant les clubs de la rive droite du Lignon au District a trouvé son dénouement. "Pour moi, il n’y a plus de problème rive droite du Lignon", se félicite le président. "Tous les clubs ont rejoint le District de la Haute-Loire et vont être accueillis comme les autres l’ont été cette saison", précise-t-il encore. "On est persuadé que tout se passera bien et que le football en Haute-Loire en sortira gagnant", s’enchante-t-il enfin. Le président révèle aussi que le nouveau club de l'entente Saint-Didier /Saint-Just-Malmont évoluera la saison prochaine en championnat Elite de Haute-Loire dans une poule à 13 équipes.

Une minute de silence émouvante
L’après-midi, sur le terrain du Chambon-sur-Lignon, l’équipe de Blavozy (DHR) a affronté celle de Dunières (Promotion) pour la finale de la Coupe de la Haute-Loire. Avant le début de la rencontre, une grande émotion a régné sur le stade plongé durant une minute dans un silence profond. Terminé par des applaudissements, ce recueillement respectueux était un hommage rendu aux trois adolescents tragiquement décédés à Bas-en-Basset, samedi dernier.
En marge de la rencontre, Raymond Fournel a tenu aussi à souligner la sensibilté du District de Football de la Haute-Loire face à ce drame. "On va être aux cotés des familles", s'est-il engagé.

Une ambiance très bon enfant
Après une averse abondante durant environ une heure, un temps plus clément a régné sur le complexe sportif des hauts plateaux du Lignon. Le stade a éte baigné par intemittence par la fumée des fumigènes, verte du côté du camp de Blavozy, bleu et rouge du côté de celui de Dunières. Les supporters des deux équipes, habillés d'une tenue à leur couleur respective, se sont déplacés en nombre. Les deux kops ont assuré tout au long de la partie une ambiance très joyeuse et chantante, au son des klaxons, trompettes et tambour. A l’exemple de ce que l’on entend au stade Geoffroy Guichard à Saint-Etienne, les deux kops ont repris alternativement une imitation du public stéphanois, dans une ambiance sereine et très fair-play.

Les Dunièrois sont cueillis à froid
Les joueurs de Blavozy, en blanc, démarrent la partie en trombe. Dès la 3ème minute de jeu, Florian Lazert ouvre le score pour Blavozy. Sur un centre, et sur une bévue de Baptiste Pacalon, le gardien de Dunières, l’attaquant vellave catapulte le ballon au fond des filets. "Ce qui nous a mis sur les bons rails, c’est que l’on a marqué rapidement, alors forcément le match a été plus facile à gérer", analyse judicieusement Franck Robin, le coach des carriers.
Cueillis à froid et quelque peu assommés durant une dizaine de minutes, les Dunièrois, en bleu et noir, réagissent et se ruent à l’assaut des buts de Jean-Louis fayolle, le gardien blavozien. Ainsi, à la 15ème minute, Kévin Faugier décoche un tir des 20 mètres difficilement repoussé par le portier vellave. 
La mi-temps intervient sur le score de 1 but à 0 en faveur de l'U.S. Blavozy (USB), après que chaque équipe ait eu, tour à tour, l’occasion de marquer.

L’US Blavozy maîtrise la deuxième période
Tout au long de la deuxième période, les joueurs de Franck Robin ont eu de franches occasions d’aggraver le score. Notamment à la 60ème minute, sur un centre adressé de la gauche par Florian Lazert, son compère Fabien Jouve reprend de volée et envoie le ballon de peu à côté de la cage de Baptiste Pacalon. Et aussi à la 72ème, Pierrick Pezaire bute à bout portant sur le gardien de Dunières. "On aurait dû se mettre à l’abri plus tôt, ça a permis à Dunières d’exister encore plus", déplore le coach des carriers.
La bande à Benoît Prebet, le capitaine du FC Dunières (FCD), n’a en effet rien lâché et a tenté le tout pour le tout pour égaliser. "On est tombé sur une équipe de Dunières valeureuse qui n’est pas arrivée là par hasard, les joueurs de Dunières ont bien défendu leur peau, ils ont vraiment fait un bon match", les félicite sportivement Franck Robin.

Les carriers remportent leur cinquième coupe
Cependant, les blancs ont dû attendre les arrêts de jeu de la fin du match pour sceller définitivement la victoire. A la 92ème minute, parti de loin, le remplaçant vellave Grégory Petitclerc glisse le ballon au fond des filets adverses, après avoir astucieusement éliminé le gardien dunièrois.
Dès le coup de sifflet final, les supporters des deux équipes envahissent le terrain et laissent éclater leur joie aux côtés de leurs préférés. Car, bien que déçus, les aficionados de Dunières ont participé à la fête et ont communié très sportivement avec ceux de Blavozy. Les joueurs et les supporters confondus des deux équipes se sont alors adressés mutuellement de chaleureux échanges de félicitations et d'encouragement. "Un bon parcours malgré tout, on a battu pas mal d’équipes au-dessus de nous qui étaient plus fortes, ça a été une belle fête du foot du sport aujourd’hui, on a amené tous nos supporters ici, de la déception forcément, on aurait bien ramené la coupe à Dunières", se console sereinement Thomas Rascle, le coach du FCD.

Dans un brouhaha indescriptible, André Thomas, le capitaine de Blavozy, soulève le prestigieux trophée laissé un an plus tôt aux joueurs de Polignac. "C’est une compétition qui nous tient à cœur à Blavozy, une cinquième victoire, je suis super content pour les joueurs, un excellent groupe, des compétiteurs avec un super état d’esprit", se réjouit de son côté le coach des carriers.

G.D.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire