Festival de la Chaise-Dieu : l'acoustique des Carmes rivalise avec celle de l'abbatiale

mar 26/08/2014 - 02:32 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Dans le cadre du 48ème Festival de la Chaise-Dieu, un concert délocalisé au Puy, à l'Eglise Saint-Pierre des Carmes, était donné ce lundi soir.
Sébastien Daucé et son ensemble ont traversé avec méthode et passion l’univers musical de Charpentier, dont le si célèbre Te Deum cache une quantité d’oeuvres oubliées.
Pour leur première venue au Festival, ils ont offert le Miserere des Jésuites et les Litanies de la Vierge, qui se distinguent par leur grande intériorité, leur plénitude et leur ferveur. Pour le plus grand plaisir des nombreux spectateurs.

De Maubeuges ou de Brioude, tous sont séduits
Au terme de la représentation, nous avons recueilli les premières impressions d'une poignée de spectateurs, tous des fidèles du Festival de la Chaise-Dieu. Certains n'hésitent pas à venir de loin pour assister à ces représentations si particulières... et tous sont ravis.
Ecoutez la réaction d'Alain, de Maubeuges dans le Nord (59), de Traude de Brioude, de Josianne et Frédéric d'Annonay, en Ardèche (07) ou encore de Catherine, de l'Allier (03). {{audio1}}

Jacques Barrot : "l'un des plus beaux concerts que j'ai entendu"
Nous avons également pu rencontrer Jacques Barrot, Président du Festival, aux abords de l'Eglise quelques minutes après le concert. Ce dernier nous livre son ressenti sur la prestation à laquelle il vient d'assister, qu'il n'hésite pas à qualifier comme étant "l'un des plus beaux concerts que j'ai entendu". Ecouter. {{audio2}}

Les délocalisations du Festival devraient se poursuivre
Enfin, il revient sur le principe de délocalisation adopté par le Festival, qui inclut une corrélation de la musique avec l'accoustique de l'édifice, et dont l'objectif est d'inciter les Auvergnats à davantage s'approprier le Festival. Il annonce d'ailleurs que les délocalisations devraient se poursuivre dans les années à venir. Ecouter. {{audio3}}

Maxime Pitavy

>> Pour plus d'informations sur le Festival de la Chaise-Dieu, retrouvez ci-dessous de nombreuses informations chiffrées sur cette manifestation :

  • Les acteurs du festival

- 7 emplois permanents (programmation, administration et comptabilité, communication)
et une dizaine d’emplois temporaires (personnel encadrant, agents d’accueil, personnel
technique, intermittents)
- 1 500 artistes conviés, dont 100 à 150 employés chaque année directement par le Festival
- 120 bénévoles (accueil du public, chauffeurs, rafraîchissements, livres-programmes...).

  • Pas que des concerts

- 16 sérénades dont 4 en ouverture du Festival, le long de la route dép. 906.
- 8 conférences de présentation de concert
- 2 aubades aux kiosques à musique d’Ambert et du Puy-en-Velay
- 2 récitals au grand orgue de l’abbatiale saint Robert
- 2 répétitions ouvertes au public
- 1 table-ronde sur la musique sacrée
- plusieurs rencontres et dédicaces prévues avec les solistes

> Voir la programmation 2014

  • Budget 2014 : 1,7 millions d’euros

47% de recettes propres
Exception dans le paysage des festivals français, le Festival de La Chaise-Dieu s’autofinance à près de 50%, liés pour 40% à la billetterie, et pour les 10% restants aux recettes commerciales (produits dérivés, programmes...).

31% de subventions publiques
Le Conseil régional d’Auvergne, le Conseil général de la Haute-Loire, l’Etat - DRAC Auvergne, la Communauté d’agglomération et la Ville du Puy-en-Velay, les Villes de Brioude, Chamalières-sur-Loire et Saint-Paulien, les Communautés de communes et les villes d’Ambert et de La Chaise-Dieu apportent au Festival une aide financière et logistique indispensable.
En 2013, le festival a reçu 157 500 euros de subventions de la part du Département de la Haute-Loire, loin devant les autres festivals du territoire.

22 % de mécénat et dons privés
Fondations et grands groupes nationaux, mais aussi entreprises locales et donateurs particuliers accompagnent chaque année le Festival de La Chaise-Dieu, souvent avec une remarquable fidélité. Ils lui apportent un soutien financier ou en nature, sous forme de prêt ou de dotations, et associent leur image à celle du Festival.

  • Les tarifs

- Une grille tarifaire inchangée depuis 2011 (sauf places situées en nefs dans l’abbatiale : + 1 euro en 2014, en contrepartie d’un renfort sonore de qualité).
- Des formules d’abonnement : 54% des festivaliers ont bénéficié d’un abonnement ou d’une réduction sur leurs places en 2013 (soit +4% par rapport en 2011) d'après une enquête publique en 2013 sur 1135 répondants.
- 56% des festivaliers jugent le prix de leur place « adéquat», « peu élevé » ou « très peu élevé » d'après cette même enquête.
- En 2014, le festival renouvelle son offre à -50% pour les moins de 28 ans sur tous les concerts, qu’ils soient étudiants ou jeunes professionnels, soit des places de 8 à 40 €, et baisse le prix des places sur quatre concerts en l’abbatiale (concerts n° 2, 6, 21 et 26).

Parmi les nouveautés 2014, un atelier d'éveil musical offert aux enfants accompagnant un adulte sur une série de concerts.
> En savoir + sur la formule famille

  • Un festival qui bénéficie à son territoire

Dépenses directes
Le Festival privilégie les prestataires locaux pour l’hébergement des artistes, techniciens, et équipes du Festival (+ de 3000 nuitées), la location de matériels et instruments, les frais d’impressions et de communication, et les transports de groupe.

Retombées indirectes
En 2013, 44% des festivaliers ont fait appel à un mode d’hébergement payant (hôtels, chambres d’hôtes, gîtes meublés). La dépense quotidienne moyenne, hors billetterie, s’élève à 65 € par festivalier.

  • Plus de 200 places pour les Casadéens

Depuis plus de dix ans, de nombreuses places de première catégorie sont proposées aux habitants de la Communauté de communes du plateau casadéen pour le Festival de la Chaise-Dieu. Cette année encore, un tarif unique et exceptionnel de 8 euros est proposé sur un contingent de plus de 200 places réparties sur plusieurs concerts.
> En savoir +

  • Voir nos articles précédents

Le festival de la Chaise-Dieu fait sa mue

Le Puy : les lycéens conviés à un concert du festival de la Chaise-Dieu 16/01/2014

Deux nouveaux mandats pour le Vice-Président du Festival de La Chaise-Dieu 09/01/2014

La mélodie du festival de la Chaise-Dieu envoûte le théâtre ponot 30/08/2013

Quand les cuivres de la Chaise-Dieu s'invitent au Puy 24/08/2013

Cure de jouvence pour le festival de La Chaise-Dieu 30/04/2013

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire