Tous

Saugues

Festival celte en Gévaudan : pour Tri Yann ce n'est qu'un au revoir

dim 09/08/2015 - 14:14 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

Après le succès de vendredi soir, la soirée de ce samedi 8 août s’annonçait sous les meilleurs auspices avec près de 1 800 réservations. Finalement, entre 2 500 et 3 000 spectateurs ont fait le déplacement au marché couvert de Saugues pour le concert de Tri Yann, le Bagad de Ploërmel et Mirrofield, de quoi ravir les organisateurs.

 

Jamais deux sans trois ?
Tri Yann, le groupe nantais tant attendu, a donné plus de deux heures de concert. Dans des costumes loufoques, les membres du groupe n’en sont pas moins majestueux. Tri Yann a joué ses succès comme La Jument de Michao ou encore Dans les prisons de Nantes. Ils avaient participé à la toute première édition du festival, il y a 9 ans, en 2007. Ce samedi soir, ils ont tendu la main aux organisateurs : « On espèrent bien revenir pour fêter nos 50 ans de carrière (ils ont fêté leurs 40 ans en 2011, ndlr). »
Avant de quitter la scène, Tri Yann a lancé un « A bientôt » qui sonne comme une promesse. Comme l’a souligné Michel Brun, maire de Saugues, avant le début du concert : « Tout est possible, même à Saugues ».
Comme vendredi, le Bagad de Ploërmel a assuré un intermède. Danseurs et musiciens ont offert un spectacle de qualité au public avant la montée sur scène de Mirrorfield, peu avant minuit. Leur rock celte a maintenu l’ambiance jusque tard dans la nuit.
Cette 9e édition s’est conclue sans fausse note, en partie grâce au travail remarquable des bénévoles. Les passionnés devront maintenant patienter jusqu'à l’année prochaine, pour une 10e qui s’annonce pleine de surprises.

E.J. 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire