Fermeture de la RN 88 de mardi à vendredi pour le chantier du contournement du Puy

lun 04/01/2016 - 13:01 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:38

La Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) Auvergne informe d'une perturbation de circulation prévisible sur la RN88 à la Chartreuse, au droit du chantier du contournement du Puy-en-Velay, en limite des territoires des communes du Puy-en-Velay et de Brives-Charensac, du mardi 5 au vendredi 8 janvier 2016, entre 9h et 16h30. 

Deux déviations en provenance de Blavozy et de Brives
La circulation dans le sens Le Puy vers Brives-Charensac sera, elle, maintenue sans restrictions. En revanche, une déviation sera mise en place dans les conditions suivantes : les véhicules venant de Blavozy et se dirigeant vers le Puy-en-Velay seront invités à quitter la RN88 à l’échangeur du Monteil, puis à relier Le Puy-en-Velay en empruntant le pont des Tanneries et la RD103.
Les véhicules venant de Brives-Charensac et se dirigeant vers le Puy seront invités à utiliser l’itinéraire passant par la Montée de Tirebeuf et l’avenue des Belges. 

Des travaux de raccordement entre le viaduc des « 14 Ponts » et l’ouvrage en construction au niveau du giratoire de la Chartreuse
Cette fermeture au droit du chantier du contournement permettra de procéder aux travaux de raccordement de la nouvelle chaussée entre le viaduc des « 14 Ponts » et l’ouvrage en construction au niveau du giratoire de la Chartreuse. A noter que si les conditions météorologiques ne permettaient pas l’achèvement de ces travaux le vendredi 8 janvier, ils seraient poursuivis la semaine suivante, avec les mêmes restrictions de circulation.
Les usagers sont invités à la plus grande prudence aux abords de la zone de travaux, pour leur propre sécurité comme pour celle des personnels œuvrant sur le chantier. La DREAL Auvergne prie les usagers de l'excuser pour la gêne occasionnée par ces travaux et les remercie par avance de leur compréhension.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire