Tous

Vorey

"Faites de la soupe" à Vorey : Et la marmite d'or est attribuée à...

dim 21/10/2018 - 20:53 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

Magali et Laurent Dupouy, arrivés de Provence, gèrent le lieu depuis le début d’année. « On veut que ce soit un lieu de rencontre et de partage ouvert à tous, pas seulement aux vacanciers. On a plein de projets. On voudrait que les gens se rappellent qu’ils ont un bel endroit où venir, à côté de chez eux. On vient du Sud, on aime la convivialité ».
C’est dans cet esprit que cette journée était organisée. Il faut souligner, car ce n’est pas si courant, que seules les boissons étaient payantes. Inscription et dégustation étaient gratuites !
Peu de candidats, mais un choix difficile
Accueillis à partir de 15 heures, les candidats ont été invités à décorer leurs stands pour l’ouverture des dégustations à 18 heures.
A son arrivée, le public pouvait commencer à se régaler avec un spectacle original, qui n’était pas au programme officiel. Fanny Farel, spécialement venue du Vaucluse avec ses livres pop-up, y racontait une histoire qu’elle connaît bien puisqu’elle est inspirée de sa propre enfance et qui parle de bêtises que l’on peut faire parfois quand on a le sentiment d’être « oublié » par ses parents. « Les p’tites voleuses » s’adressait donc bien sûr aux enfants, mais pas que !
Après cet « apéritif théâtral », les amateurs sont entrés dans le vif du sujet : la dégustation des soupes. Tour à tour, les soupiers ont donc fait découvrir leurs préparations à un public conquis, sur un site qui avait pris pour l’occasion des allures de village gaulois et ses chaudrons magiques.

Les « goûteurs » devaient ensuite voter pour la soupe qu’ils avaient préféré, ainsi que pour le stand le mieux décoré et la meilleure ambiance. Ces trois meilleures disciplines étaient ainsi récompensées par la marmite d’or, la cuillère d’or et la louche… toujours d’or. (Non non, ce n'est pas du vrai or mais des objets peints, juste pour s'amuser).
Malheureusement, deux candidats seulement se sont présentés pour cette première. Le choix était donc limité. Mais pour autant, il n’était pas si facile de se décider puisque les deux soupes présentées étaient excellentes, selon les goûteurs présents.
Soupe aux pois chiches pour l’un et aux betteraves pour l’autre
Il faut bien le reconnaître, la soupe aux betteraves a attiré notre attention pour son originalité. Mais ensuite, aussi, pour son goût. Peu ont d’ailleurs deviné ce qui se cachait derrière cette saveur inhabituelle.
Le soupier qui présentait  cette soupe, Bernard Paradis, a bien voulu donner sa recette.
« Je pensais qu’il y aurait beaucoup plus de candidats, et je voulais faire quelque chose qui sorte un peu du lot. Et comme j’avais plein de betteraves au jardin, je suis allée voir sur internet comment les agrémenter. J’ai trouvé des idées intéressantes. »
Bernard s’est donc mis aux casseroles et a préparé son met en y mettant : « quatre betteraves, deux pommes de terre pour lier, du curcuma, du gingembre, ail, oignon, sel, poivre et… deux ou trois pommes »

Et tout le monde a reconnu que c’était très réussi. Ce qui a valu à Bernard de recevoir officiellement la marmitte d'or.
Pourquoi si peu de monde ?
Magali, gérante du village vacances, nous explique que ce même jour, il y avait d’autres animations dans le village ou autour, ce qui peut expliquer le peu de participations. « Peut-être aussi faudrait-il améliorer la com'. En tout cas, on espère qu'il y aura plus de monde l'année prochaine. On a dans l'idée de demander aux écoles de s'impliquer et de faire participer les enfants ».

Pour plus de photos ou informations, vous pouvez aller sur la page facebook du clos-moulin en cliquant ici.
S.L.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire