Engagement de l’Etat concernant l’avenir du Conservatoire national du saumon sauvage

Par O.St mer 01/12/2021 - 14:00 , Mise à jour le 01/12/2021 à 14:00

Le député Jean-Pierre Vigier a obtenu l’engagement de l’Etat concernant l’avenir du Conservatoire national du saumon sauvage.

Dans le prolongement de ses multiples interventions concernant l’avenir du Conservatoire national du saumon sauvage (CNSS) à Chanteuges, le député Jean-Pierre Vigier a obtenu, ce mardi 30 novembre, une rallonge des crédits d’Etat, permettant ainsi d’assurer la viabilité financière de la salmoniculture.

Alors que cette structure joue un rôle particulièrement important en faveur de la préservation de la biodiversité avec différentes actions de soutien des effectifs en saumon sur le bassin Loire-Allier, la finalisation du prochain plan de financement du CNSS était conditionnée à l’obtention d’une rallonge de 10 000€/an sur 3 ans, sans quoi les actions de la salmoniculture n’auraient pu continuer en l’état.

Suivant ce dossier depuis plusieurs mois déjà, Jean-Pierre Vigier a saisi directement la Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité Bérangère Abba, afin de trouver une solution coordonnée très rapidement.

Et justement, la Ministre a informé le député qu’une rallonge des crédits de l’Etat de 10 000€ par an sur trois ans avait été décidée. 

Le député se réjouit de cette excellente nouvelle pour l’avenir de la salmoniculture : les actions en faveur de la réintroduction du saumon pourront, dès lors, continuer.
 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés