Tous

Brioude

Enduro : un jeune Langeadois se jette à l'eau ce week-end

mar 09/09/2014 - 14:05 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Alexis a d’abord fréquenté les terrains de rugby et de handball de Langeac. C’est tardivement, en 2013 seulement, qu’il débute la compétition en enduro.
En quelques courses de championnats d’Auvergne et de France, le jeune altiligérien se fait remarquer par les experts de la discipline et, en fin d’année dernière, il doit faire un choix pour rejoindre une équipe.
C’est avec Guillaume et Benjamin Gibert de Saint-Georges-d’Aurac, qu’est constitué le « TEAM » pour l’année 2014. Grâce à de nombreux sponsors locaux, Alexis peut s’engager sur de nombreuses épreuves nationales et les résultats sont rapidement au rendez-vous.

Il acquiert très rapidement un conséquent palmarès
D'abord premier de la catégorie 125cc les deux journées de Samedi et de Dimanche de l’épreuve du KTM MANIA en mai dernier, puis premier 125cc, puis meilleur jeune les deux journées de Samedi et de Dimanche de la grande classique Rand Auvergne à Ambert en juin, ou encore récemment 7ème et 8ème aux dernières épreuves de Championnat de France et actuellement 2ème au championnat de ligue d’Auvergne !

----Le championnat du Monde d'enduro est une compétition de moto tout terrain alliant régularité, endurance et vitesse. 120 pilotes de plus de 15 nations différentes disputent ce championnat.
-----Sélectionné en équipe de France espoir
Avec un tel palmarès, acquis en si peu de temps, c’est en Août à Font-Romeu, lors d’un stage national de détection de la fédération française de motocyclisme, qu’Alexis a été choisi pour intégrer le collectif de France espoir ! Il peut ainsi suivre les stages de perfectionnement avec l’entraîneur de la FFM (fédération française de motocyclisme) afin de préparer quelques courses du championnat d’Europe et du championnat du Monde 2015. Ce Weekend à Brioude sera donc ses débuts sur la scène internationale !

L'objectif de "figurer parmi les cinq meilleurs français" de sa catégorie
Pour une grande première, quel objectif s'est-il fixé ? "Tout d'abord de finir la course", rétorque-t-il, "et acquérir un maximum d'expérience avec cette première course internationale". Son objectif plus précis sera de viser le top 15 dans la catégorie Young Cup (les moins de 20 ans en 125 cm3) et d'essayer de "figurer parmi les cinq meilleurs français" de cette même catégorie.
A plus long terme, le jeune Langeadois ne manque pas d'ambition : "j'espère pouvoir prétendre à un titre de champion de France 125 et par la suite un titre de champion de France junior". Quant à la scène internationale, "on verra plus tard" pour acquérir des titres.

"Monter en puissance les prochaines années"
Le jeune homme vient d'intégrer un DUT génie mécanique et productique à Saint-Etienne. "Je vais certainement avoir un emploi du temps et un cycle de formation adapté", nous confie-t-il, c'est à dire en trois années au lieu de deux.
Car c'est pour lui une véritable passion : "je vais essayer de profiter au maximum des stages mis en place par la fédération afin de monter en puissance les prochaines années".

Maxime Pitavy

  • Programme du championnat du Monde d'enduro ce week-end à Brioude :

Vendredi 12/09 : prologue en soirée
Samedi 13/09 : passage à 4 reprises sur les spéciales
Dimanche 14/09 : passage à 4 reprises sur les spéciales et Remise des Prix.

  • Le Moto-Club de Brioude en chiffres :

Participation à l’organisation de 15 championnats de France, 4 championnats d’Europe, 12 épreuves de Ligue d’Auvergne, des classiques (Enduraid et Ronde du Brivadois), le premier Enduro kids français pour les 7-12 ans, un championnat du Monde et l’Internationnal Sixty Days Enduro en 1980.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire