Tous

Chadrac

En marge de Raid in France, Grégory Coupet se livre à bâtons rompus

sam 13/09/2014 - 11:48 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Désireux de faire la promotion de "sa" ville natale, et fière d'accueillir tous ces super-sportifs sur "ses" terres, Grégory Coupet se fait un grand plaisir de parrainer l'édition 2014 de Raid in France. "Ils vont se régaler, ils vont en prendre plein la vue" affirme-t-il. Et il souhaite donc qu'ils "apprécient au-delà de la souffrance la beauté des paysages".

Un adepte des sports d'endurance et à fortes sensations
Grégory Coupet expose qu'il est toujours un adepte des disciplines sportives d'endurance. Qu'ainsi, il fait des trails, des marathons (inscrit à celui de New-York), des triathlons (l'Iron Man à St Jean de Luz) et de la boxe également. "Pour le besoin de vivre et de connaître autre chose, d'autres sensations" s'exclame-t-il. Se définissant comme un "fan de nature", cela reste avant tout pour lui un véritable plaisir et lui permet de goûter aux "trés bonnes ambiances avec les participants".  

Retour sur son passé au COP
Grégory Coupet ranime ses débuts de footballeur au COP, ses émotions dans le "mythique" stade Lafayette. Il se remémore d'anciens joueurs du COP qui restent à jamais "des références" qui ont contribué à la base à son devenir. Ecouter.
{{audio1}}

"Montrer aux jeunes que l'on peut y arriver tout en étant de la Haute-Loire"
Willy Sagnol, Sydney Govou et Grégory Coupet ont réussi à franchir la barre pour se hisser jusqu'au niveau professionnel. Grégory Coupet maintient par conséquent qu'ils doivent "être des exemples" et "donner espoir aux jeunes que l'on n'est pas perdu au Puy-en-Velay et qu'un petit gars de la Haute-Loire peut sortir aussi et devenir un futur grand".
Après lui, des joueurs à l'instar de Jérémy Perbet doivent "prendre le relais et montrer le bon exemple qui doit permettre aux jeunes de la Haute-Loire d'y croire aussi et de leur montrer que l'on peut y arriver tout en étant de la Haute-Loire" soutient-t-il. 
   
Au sujet de l'équipe de France de football
Grégory Coupet s'enchante de l'empreinte de Didier Deschamps sur l'équipe de France de football. Ecouter.
{{audio2}}

"J'ai toujours l'occasion de mettre les gants"
Sans être véritablement un entraîneur exclusif, Grégory Coupet allègue cependant "entraîner, je le fais déjà un petit peu". A travers des stages prodigués à droite et à gauche et en s'investissant dans une petite académie à Marrakech. Et il précise dès lors qu'il "a toujours l'occasion de mettre les gants". Il dévoile ainsi qu'il lui arrive encore de "jouer un peu" lors de petits match à 7 qui sont plus des "démonstrations". Et tout en soulevant que "l'état d'esprit est resté le même", il note avec humour "oui, je savais faire ça, sauf que l'on va de moins en moins vite". Et il termine en arguant, non sans moins d'ironie, "essayer de s'entretenir à côté, mais bon l'âge on y peut rien" (rires).

Il voudrait bien revenir plus souvent en Haute-Loire, mais...
Il ne renonce nullement à ses racines. "C'est un plaisir de revenir ici" affirme-t-il. Mais pourquoi donc ne revient-il pas plus souvent ? Ecouter sa réponse.
{{audio3}}

Suggérons à la compagnie de vols aériens assurant la liaison Madrid - Paris de faire une escale à l'aérodrome de Loudes afin de permettre à Grégory Coupet, notre ambassadeur du sport, de "descendre" plus souvent au Puy-en-Velay parmi les siens. Car s'il n'a pas oublié ses origines, la Haute-Loire lui tend encore et toujours les bras.

Come-back sur Grégory Coupet
Grégory Coupet est né le 31 décembre 1972 au Puy-en-Velay. Il fait ses premier pas de footballeur au COP, Club Olympique du Puy et se découvre d'entrée une vocation pour le poste de gardien de buts. A l'âge de 17 ans, il entre au centre de formation de St Etienne, à l'Etrat, pour entamer une longue carrière professionnelle. Le 26 mars 1994, il fait ses grands débuts en division 1 en étant le gardien de l'équipe de l'ASSE lors de son premier match officiel chez les pros. 
----Son palmarès
Né le 31 décembre 1972 au Puy
7 fois Champion de France de L1 entre 2002 et 2008 avec l’OL
34 sélections en équipe de France
Finaliste de la Coupe du monde en 2006-----En janvier 1997, Grégory Coupet rejoint l'Olympique Lyonnais. Sous la houlette de l'ancien gardien international, Joël Bats, il réalise une progression fulgurante. Il est 7 fois champion de France avec l'OL, et remporte aussi divers trophées : Coupe de France, de la Ligue, Trophée des Champions.
Puis, il effectue une saison (2008-2009) à l'Atlético Madrid (Espagne) avant de revenir en France au Paris-Saint-Germain et de mettre un terme définitif à sa carrière en juin 2011. 
Grégory Coupet est aussi titularisé à plusieurs reprises en tant que gardien de l'équipe de France notamment en 2005 et est finaliste de la Coupe du Monde 2006 en Allemagne.
Détenteur d'un palmarès remarquable, il fait partie des tous meilleurs gardiens français de sa génération.
A l'arrêt de la compétition, Grégory Coupet se reconvertit et assure un rôle de consultant sportif, pour RMC-BFMTV notamment. 

G.D.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire