En déplacement à Wembley, la famille Perbet forcément comblée

ven 24/02/2017 - 16:05 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Rares doivent être les Ponots à avoir foulé la pelouse de Wembley. Jérémy Perbet s'est offert en plus le luxe de marquer et il a offert la qualification à La Gantoise. Rentré en jeu à une vingtaine de minutes de la fin, le footballeur professionnel originaire du Puy a de nouveau trouvé le chemin des filets pour offrir la qualification aux belges.
A la 82ème ce jeudi, alors que les Buffalos sont menés 2 à 1 (un but des Spurs les qualifie) et que la pression se fait de plus en plus importante sur le but belge, Jérémy Perbet récupère un ballon mal repoussé par Eric Dier, pour crucifier Hugo Lloris. La semaine passée déjà, à domicile, Jérémy Perbet avait trompé la vigilance d'Hugo Lloris, le portier des Spurs et accessoirement capitaine de l'équipe de France vice-championne d'Europe !

----Le temple du football
En raison des travaux de White Hart Lane (stade habituel de Tottenham), c’est le temple du football de Wembley qui a été choisi pour accueillir les matchs européens des Spurs. "C'est un stade incroyable, magnifique, où les 90 000 personnes ont donné de la voix tout le match", précise Louis, "c'était vraiment impressionnant, ça n'arrive pas tous les jours de voir son frère jouer dans un tel stade".-----Que de chemin parcouru, de Chadrac à Wembley !
Jérémy Perbet a joué à Chadrac, Polignac et au Puy-en-Velay dans sa jeunesse. Sa carrière l'a ensuite emmené jusqu'au plat pays, sans oublier un détour à Villareal puis en Turquie, avant de revenir en Belgique, un pays qui a su reconnaître son talent. En effet, la première division belge connait bien "Perbut", de son petit surnom, car il a été désigné meilleur buteur la saison passée, remportant le Taureau d'Or sous les couleurs du Sporting Charleroi alors que Gent terminait troisième du championnat. 
En rejoignant les Buffalos, Jérémy Perbet s'est enfin ouvert les portes de l'Europa League, à 31 ans, ce qui lui permet de disputer sa première campagne européenne (plusieurs fois il a qualifié ses clubs pour ces compétitions mais à chaque fois il a été transféré avant d'y évoluer, que ce soit à Villareal ou en Turquie).

"On est très fiers de l'équipe mais surtout de notre frère"
"Qui aurait dit avant le premier match que la Gantoise allait éliminer l'ogre des Spurs ?", interroge Louis Perbet, le cadet des frères, actuellement licencié à l'AS Chadrac, présent dans les tribunes avec ses parents et son autre frère.
"C'est vraiment une énorme performance et on est très fiers de l'équipe mais surtout de notre frère", ajoute-t-il, "on a fêté la qualification avec les joueurs et les supporters, c'était incroyable". 

----Une courte nuit à Londres
Si la fête s'est prolongée tardivement pour les Ponots dans les rues de Londres, ils y restent jusqu'à dimanche après midi. "On profite de ce match pour passer un super séjour, fait de visites londoniennes magnifiques", conclut Louis.-----"On a chanté pendant tout le match avec les supporters belges"
S'ils ne cachent pas leur fierté, les proches de Jérémy Perbet ajoutent : "surtout un but qui donne la qualification à son équipe, c'est incroyable, on n'avait plus de voix après le but". 
Placés derrière les buts où le joueur de Tottenham Wanyama inscrit le 2-1, les Perbet se trouvaient derrière le poteau de corner avec les supporters de la Gantoise : "on a fêté le but de façon énorme et on a chanté pendant tout le match avec les supporters belges".

Et maintenant ?
Ce sera un derby belge ! Jérémy Perbet et son club de La Gantoise se déplaceront à Genk pour les 1/8ème de finale de l'Europa League. Le tirage au sort vient d'être effectué, ce vendredi 24 février, à 13 heures.
Le vainqueur de l'Europa League jouera la Champions League.

Maxime Pitavy

Pour aller plus loin :  

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire