Tous

Yssingeaux

En dépit du vent, les défilés et la fête foraine d'Yssingeaux ont attiré leurs aficionados

lun 04/04/2016 - 12:39 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

Ce week-end des 2 et 3 avril, le Carnaval d'Yssingeaux a eu lieu comme chaque année. Des centaines de participants ont pu s'amuser à travers les différents défilés, la fête foraine...
"C'est génial !"
Pour l'organisation, la parade des petits a été séparée de celle des grands. Cette dernière s'est déroulée le lendemain. La 69ème édition a commencé dès le début d'après-midi ce samedi, par une séance de maquillage des enfants. Elle a été suivie du traditionnel défilé avec un char décoré d'un personnage célèbre de Disney, de chérubins un peu intimidés, mais tout de même décidés à fouler les pavés du parcours prévu. Malgré les bourrasques incessantes qui ont menacé à chaque instant de faire envoler les costumes colorés des participants, ces derniers ne se sont pas privés de profiter des manèges installés. Lucas 5 ans, de Beaulieu 5, Lise 9 ans, d'Auraules ou encore Timéo 3 ans, d'Yssingeaux s'exclament tous sans hésitation : "La chenille, la pêche aux canards ou le trampoline c'est génial !"
Le soir les jeunes, tout juste majeurs et leurs classes ont envahi les rues, les bars et les attractions mises à disposition dans la ville. Cela leur a permis de se retrouver, de lier des amitiés.
Une fête appréciée de 7 à 77 ans
Dimanche matin, pour donner un avant goût du corso organisé après le déjeuner, la présentation officielle des Miss des pays des Sucs élues la semaine passée a eu lieu devant la mairie. Comme c'est le cas traditionnellement pour cet événement, la foule été présente au rendez-vous, parmi elle Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Josette de Fraisses, retraitée, a fait le déplacement : "Je suis spécialement venue pour l'occasion, et j'ai de la chance : il ne pleut pas". Le temps menaçant n'a finalement pas réussi à gâcher les cortèges et l'ensemble des manifestations. Une dizaine de fanfares plus décorées les unes que les autres ont fasciné les spectateurs entre autres des musiciens, le Comité des fêtes de Saint Maurice-de-Lignon, les classards, l'association d'escrime de la région ont représenté chacun à leur tour de nombreux collectifs locaux. Melvin, un habitant d'Yssingeaux, lance vigoureusement du haut de ses 4 ans "Je n'ai pas eu peur des monstres et des vampires dans le château des fantômes !" La vogue s'est poursuivie, le temps de savourer une crêpe, churros ou de succulentes barbes à papa.

Ce lundi, après l'école, les retardataires auront une nouvelle opportunité d'apprécier quelques divertissements. Certains devraient même être à moitié prix.

E.W.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire