Emmanuel Belledent : Chef d’établissement scolaire et Chevalier

dim 14/02/2021 - 07:00 , Mise à jour le 14/02/2021 à 07:00

Le directeur du Collège Privé Européen St Régis-St Michel du Puy-en-Velay, Emmanuel Belledent, rejoint l’Ordre National du Mérite au grade de Chevalier.

Avant de diriger le collège ponot St-Régis-St-Michel, Emmanuel Belledent avait une passion : les missions des sapeurs pompiers. Natif de Cayres, il intègre ainsi le Centre d’Incendie et de Secours du bourg et devient chef de centre dans le bon déroulement des diverses interventions. « Je suis ravi de voir la disponibilité et l’efficacité de mon équipe », souligne-t-il.

« Vivre ensemble, apprendre la solidarité, sont des valeurs auxquelles je tiens profondément »

Au cours de sa vie, Emmanuel Belledent se lance finalement dans des études de langues, notamment l’anglais, qu’il enseignera pendant deux années au CFA de Bains (Centre de Formations d'Apprentis). Durant l’année 2000, il rejoint l’équipe du collège St Régis, d’abord en tant que professeur et adjoint, puis en tant que directeur. « Vivre ensemble, apprendre la solidarité, sont des valeurs auxquelles je tiens profondément », confie-t-il.

Photo par DR

Une volonté de délégué des responsabilités même aux élèves

« C’est un collège à taille humaine, et je suis entouré par une formidable équipe d’une quarantaine de personnes, livre Emmanuel Belledent. C’est avec elle, soudée, que je peux avancer dans cette optique ». Avant tout, il ne souhaite pas une hiérarchie verticale. Les enseignants, les employés et les élèves détiennent alors tous, à leur niveau, leur part de responsabilité.

100 % de réussite au Brevet des collèges et presque autant de mentions

Emmanuel Belledent explique : « La porte du collège est ouverte à tous, sans distinction de religion ou de parcours. Mon but est de donner le meilleur à chacun pour qu’il puisse faire sa route personnelle dans les meilleures conditions. » À noter que son établissement est classé en première ligne selon le magazine l’Étudiant, avec 100% de taux de réussite et 94% de mentions.

Détenteur d’un prix prestigieux

« Cambridge a décerné à Saint-Régis-Saint-Michel, le prix du Meilleur Centre de Préparation étape par étape de France », se réjouit le directeur. Il renforce son projet avec l’aménagement du temps scolaire à travers une pédagogie innovante, en rendant ses élèves acteurs de leurs propres apprentissages et dans le respect du rythme de chacun.

L’établissement est également fier de proposer un ordinateur à ses 450 élèves, développant par la-même le dispositif de la visioconférence. D’autre part, une formation bilingue, unique dans ce collège, appuie un savoir-faire de trois décennies pour développer la langue de Shakespeare.

Photo par DR

Un engagement de toute une communauté au service de chaque jeune

« Se former pour servir est ma principale préoccupation concernant la marche du collège », insiste celui qui rejoindra dans quelques semaines l’Ordre National du Mérite au grade de Chevalier. Puisant dans ces deux passions, il ajoute  : « J’ai créé l’École Mixte de Jeunes Sapeurs-pompiers, intégrée à la structure scolaire, à vocation citoyenne et humaine unique ». Alors Emmanuel Belledent, un directeur passionné et investi ? Assurément.

N.P.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

4 commentaires

ch

dim 14/02/2021 - 13:02

Juste dommage que le Lycée éponyme ne suive pas la même voie au niveau de l'excellence en langue anglaise. Tous les acquis du collège sont perdus au lycée SJC.

fe

dim 14/02/2021 - 10:56

Ce genre de récompense ne s'adressent en grande partie qu'à ceux qui sont à la tête et systématiquement les exécutants sont oubliés. Oublié le petit prof qui font son boulot, l'infirmière qui se lève à 5h30, même le dimanche pour aller à l'hôpital. Médaillons les directeurs qui sont déjà très bien payés et auront une belle retraite sans séquelles physiques.

lo

dim 14/02/2021 - 07:59

Je ne vois pas en quoi il serait plus méritant qu'un autre chef d'établissement scolaire, de même qu'il y a chez les pompiers d'autres chefs de centre aussi méritants voire plus et qui restent dans l'anonymat, il est payé pour le boulot qu'il doit faire ! Mais c'est vrai que le "privé" a toujours été mieux considéré que le public...c'est comme la rillette: il n'a pas les mêmes valeurs...

st

dim 14/02/2021 - 06:15

je ne vois nulle part la mention publi-reportage. 90% du contenu est consacré aux actions du collège...