Elections Régionales : les réactions en Haute-Loire

dim 13/12/2015 - 23:17 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:38

Avec 57,85 %, Laurent Wauquiez sort, sans surprise, avec un score écrasant en Haute-Loire. Le Parti Socialiste et Queyranne arrivent en seconde position avec 27,01 %. Le Front national de Christophe Boudot comptabilise seulement 15,14 %.

La réaction de Laurent Wauquiez
Depuis son QG à Lyon, Laurent Wauquiez a répondu à Stéphane Marcelot, au micro de notre partenaire RCF Haute-Loire.
On perçoit beaucoup d'émotion ce soir, quelle est la place de la Haute-Loire dans cette victoire et dans vos pensées ?

Il va y avoir des mesures fortes pour la Haute-Loire, dès à présent ?

Comment ça va se passer désormais pour l'exécutif de la mairie du Puy ? Il y a déjà des noms qui se dégagent pour vous succéder ?


Les autres réactions de la droite et du centre
Marie-Agnès Petit, c'est une belle victoire ce soir, avec des résultats au-delà des attentes. Et maintenant quel est le mot d'ordre ? Laurent Wauquiez a évoqué que les 100 premiers jours seraient ceux de la réalisation. Quels sont selon vous les principaux dossiers ?


Jean-Pierre Vigier, la priorité au sein de votre circonscription pour les 100 prochains jours, comme l'a annoncé Laurent Wauquiez, c'est bien sûr l'aménagement des routes nationales de Haute-Loire. Mais peut-on être certains que votre équipe pourra tenir cette promesse, alors qu'elle ne fait pas partie des compétences de la région ?


Michel Chapuis, cette élection de Laurent Wauquiez, c'est forcément une bonne nouvelle pour notre département, et pour l'agglo du Puy ? Concrètement, les dossiers iront plus vite ? Les financement seront plus facilement accordés ? Laurent Wauquiez sera-t-il encore accessible pour les habitants du bassin du Puy ?


D'un point de vue plus personnel, on ne sait pas encore si vous êtes élu à la région ? Qui va administrer la mairie du Puy maintenant ?


Jean-Pierre Marcon, l'arrivée de Laurent Wauquiez à la tête de la région, est-ce que ça va permettre à la Haute-Loire de bénéficier d'une manne financière ? La Haute-Loire pourrait-elle être avantagée au détriment d'autres départements ? Vous connaissez Laurent Wauquiez depuis longtemps, est-ce que ça va faciliter les relations entre le Département et la Région ?

Laurent Wauquiez, lui-même, a réagi via des communiqués ou encore par les réseaux sociaux.

Pour notre région Rhône Alpes Auvergne, c’est ce soir une très belle victoire #NouveauSouffle

— laurent wauquiez (@laurentwauquiez) 13 Décembre 2015

Parti socialiste
Dans l’attente des résultats définitifs, André Chapaveire, secrétaire général du Parti socialiste de Haute-Loire, s’est exprimé sur ce qu’il n’attendait pas : une défaite.  Entre hommages à Jean-Jack Queyranne et René Souchon, et le recul du FN, il analyse le vote des abstentionnistes du 1er tour :

Le secrétaire général dresse le bilan des votes de gauche, la tendance est à la progression mais insuffisante malgré tout. Il souhaite "bon vent au nouvel exécutif" pour ce mandat à la tête de la nouvelle grande Région :

Pour André Chapaveire, le résultat de ce scrutin n'est pas une façon de sanctionner la gestion des Régions Auvergne et Rhône-Alpes, mais une question de contradiction de l'exécutif en place au niveau national quelle qu'en soit la couleur politique :

Laurent Johanny, élu de l'opposition à la mairie du Puy-en-Velay, dubitatif, essaye de trouver des réponses aux résultats du Parti socialiste.

Insultes que je reçois signifient que droite-extrême gagne #AURA Triste pour région. Citoyens Gauche déboussolés,peut-on leur en vouloir?

— laurent johanny (@laurentjohanny) 13 Décembre 2015

Parti de gauche
Lionel Bouton exprime, lui aussi, son sentiment après le résultat du scrutin.
"Le PG 43 manifeste sa vive inquiétude suite à l'élection du candidat de droite Wauquiez à la tête de la nouvelle grande Région Auvergne-Rhône-Alpes. Celui-ci a bénéficié du vote de la peur de nombreux électeurs qui ont cru à ses déclarations sécuritaires qui ne peuvent régler des problèmes extérieurs, et a récupéré une partie de l'électorat du FN. Parallèlement la gauche n'a pu mobiliser ses électeurs de 2012 en Haute Loire, malgré l'appel du Rassemblement à faire barrage à la droite, car le bilan du PS en matière sociale et écologique est désastreux. Nous serons aux côtés de ceux qui lutteront contre les choix libéraux, pro-patronaux et pro-routiers du nouvel exécutif, comme les 8 élus du Rassemblement dans la nouvelle assemblée."

Front de gauche
Evelyne Valentin, conseillère régionale sortante, s'est exprimée par un communiqué ce lundi 14 décembre pour faire part de son inquiétude.
"Monsieur L. Wauquiez a été élu avec un apport conséquent des voix du Front National. J'exprime ma vive inquiétude quant à l'avenir des services publics, des politiques de soutien au monde associatif culturel sportif, aux politiques de solidarité garantes de l'égalité territoriale. Des promesses fiscales aux entreprises et aux familles ne seront pas tenues car elles ne font pas partie des compétences régionales. C'est une véritable tromperie. Je continuerai à porter les valeurs de l'Humain d'Abord."   Front national
Pierre Cheynet, du Front national, regrette que les élections régionales soient à deux tours.

Si l'élection régionale était à un tour comme elle l'a tjrs été jusqu'en 2004, le #FN présiderait aujourd'hui 7 régions... #Tripatouillages

— Pierre Cheynet (@pierrecheynet) 13 Décembre 2015

Et dénonce une nouvelle fois l'attitude de Patrick Buisson, ancien conseiller élyséen de Nicolas sarkozy, qui a egalement conseillé Wauquiez en lui apprenant à "parler aux électeurs du FN".... 

#Wauquiez doit sa victoire à l'ex-conseiller élyséen Patrick Buisson.Mais attention:jouer les FN bis,ça ne marche qu'1 fois. #electionsaura

— Pierre Cheynet (@pierrecheynet) 13 Décembre 2015

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire